A Vendre A LouerA Vendre A Louer
Retour aux annonces
1 / 10

Appartement avec ascenseur au Corbier

28 500 €
1781 €/m²

Surface 16 m²

Pièce 1

Étage 14/21

Construction 1974

Le Corbier (73300)

Les plus

Ascenseur
Vue dégagée
Meublé

WELLCOME IMMOBILIER PAYS DE MAURIENNE

38 RUE ANTOINE DE ST EXUPERY Saint-Jean-de-Maurienne (73300)

Fiche de l'agence

Ce qu'en dit le professionnel

Référence : 7300854729

A VENDRE - Le Corbier (73300), au sein du bâtiment Vostok-Zodiaque (14ème étage avec ascenseur) : Studio de 16m² (2/3 couchages) orienté nord-est avec vue dégagée sur la vallée : Entrée, placards, salle de bains / WC, kitchenette et pièce à vivre. Bien refait à neuf récemment, vendu meublé et équipé. Situation idéale proche commodités et commerces (galeries). Départ et retour ski au pied depuis les casiers à ski. Charges annuelles : 1350 euros. Taxe foncière : 305 euros. Pour plus d'informations, contacter WELLCOME Immobilier Maurienne, THOMASSET A 06 68 54 55 09. Demander plus d'informations

Les points clés

  • Disponible
  • Meublé
  • Surface Carrez : 16 m²

Intérieur

  • Type chauffage : Électrique
  • Salle de bain

L'immeuble

  • Ascenseur

Le prix

Prix du bien : 28 500 €

Charges honoraires : Vendeur

Barème des honoraires : Voir les tarifs

Votre temps de trajet

Estimez votre temps de trajet approximatif :

Saisir une destination
-
-
-

Les diagnostics énergétiques

Consommation énergétique

Non renseigné

Emissions de gaz à effet de serre

Non renseigné

Pour la suite de votre projet

Je finance
Affinez votre financement et son assurance en faisant une simulation de prêt et d'assurance avec nos partenaires

WELLCOME IMMOBILIER PAYS DE MAURIENNE

38 RUE ANTOINE DE ST EXUPERY Saint-Jean-de-Maurienne (73300)

Fiche de l'agence
Par téléphone
Par mail
Nom
Téléphone
Email

Notre utilisation de vos données et vos droits

WELLCOME IMMOBILIER PAYS DE MAURIENNE

Appartement de 16 m² à Le Corbier - 28 500 €

(1) HCA: Honoraires Charge Acquéreur (2) Loyer mensuel charges comprises. (3) Loyer mensuel hors charges.

Retour en haut de page