Et si, vous aussi, vous partagiez vos mandats exclusifs ?

Largement répandus aux Etats-Unis, les mandats exclusifs partagés existent depuis une douzaine d’années en France. Mais c’est surtout l’année dernière qu’elle a commencé à prendre de l’ampleur. Le partage de mandat exclusif présente de nombreux avantages pour les vendeurs, acquéreurs, et agents immobiliers.

Comment ça marche ?

Le concept du mandat exclusif partagé : adhérer à un fichier d’exclusivités partagées au niveau national et local (AMEPI), et partager les portefeuilles d’offres. Vous pouvez alors collaborer avec les autres agences membres pour vendre un bien tout en restant l’unique interlocuteur du propriétaire qui a fait appel à vous. L’agence qui finit par trouver acquéreur et celle qui a apporté l’affaire se partagent ensuite les honoraires.

A quoi ça sert ?

Pour les agents immobiliers, il y a deux avantages principaux. D’abord il s’agit de gagner du temps, puisque cela permet de réduire d’une dizaine de jours la durée de la vente par rapport à un mandat exclusif non partagé et plus de deux mois par rapport à un mandat simple. Ensuite, de convaincre davantage de vendeurs d’opter pour le mandat exclusif. En effet, ceux qui préféreraient d’ordinaire se tourner vers un mandat simple pour plus de souplesse peuvent se laisser convaincre par les avantages du partage.

Quelques chiffres

Les chiffres de certains des 3 500 réseaux membres prouvent ainsi que l’adhésion aide à signer deux fois plus de mandats exclusifs pendant la première année. Cela a bien sûr un impact positif sur le chiffre d’affaires. Chaque point de vente en fichier AMEPI rentre en moyenne 53 mandats exclusifs par an, soit près de 41 % de leurs mandats totaux, contre 40,6 (ou 34 % des mandats totaux) hors fichier AMEPI. Selon l’association, ses adhérents affichent un chiffre d’affaires HT 84 065 euros supérieurs aux autres professionnels du secteur en moyenne. Car mieux vaut faire 50/50 avec des confrères que de voir une affaire vous passer sous le nez !

Plus d'articles

Laisser un commentaire