Bien rédiger son annonce immobilière

Une annonce immobilière bien rédigée, c’est une meilleure visibilité sur Google, une meilleure image pour votre agence et davantage de leads qualifiés. 3 règles à respecter pour attirer et séduire les internautes.

 

Entrez dans le détail

8 internautes sur 10 pensent que le descriptif de l’ annonce immobilière doit être le plus détaillé possible. De plus, le référencement sur Google est meilleur pour les textes de plus de 300 mots. Ne soyez donc pas avare d’informations. Pour ne rien oublier, divisez-les en plusieurs sections : intérieur, extérieur, équipement, environnement… Cela vous permettra aussi de structurer le tout afin d’aider le lecteur à repérer facilement les renseignements qui l’intéressent.

Evitez le jargon

Là encore, c’est une question de référencement : vous devez utiliser un vocabulaire que les internautes utilisent lorsqu’ils recherchent une annonce si vous voulez qu’ils aient une chance de tomber sur la vôtre, alors évitez les termes trop techniques et mettez-vous à leur place. Quant aux abréviations, elles nuisent aussi au classement dans les résultats des moteurs de recherche, bannissez-les. Respectez les règles de grammaires et faites attention aux fautes d’orthographe, vous séduirez ainsi davantage de lecteurs.

Respectez la loi

Certaines mentions sont obligatoires, telles que les honoraires d’agence à la charge de l’acquéreur pour une vente, ou encore le statut et le nombre de lots dans le cas d’une copropriété. Avant de valider votre annonce, vérifiez les textes législatifs en fonction du type de bien et de transaction afin de vous assurer de tout faire dans les règles.

Télécharger notre livre blanc sur La Rédaction d’Annonces Immobilières

Plus d'articles

Laisser un commentaire