Saint-Valentin : 1/4 des célibataires secrètement amoureux de leur voisin(e) ?

« Trop commerciale » et « sans intérêt ? Ou au contraire l’occasion d’offrir des fleurs et d’organiser  un dîner romantique ? Comme chaque année la Saint-Valentin a son lot de fidèles adeptes et ses éternels détracteurs… AVendreALouer.fr, site de petites annonces immobilières, a demandé aux Français ce qu’ils pensaient de la fête des amoureux qui aura lieu dans quelques jours. Vont-ils rester chez eux le soir de la Saint-Valentin ou vont-ils sortir pour marquer le coup ?  Il y a les « pour », les « contre » et… ceux qui rêvent d’une belle rencontre, y compris entre voisins. Détails.

 

59% des couples ne fêteront pas la Saint-Valentin cette année 

Parmi ces couples, 48% déclarent ne jamais la célébrer, et 11% avoir cessé de le faire… Est-ce qu’ « avec le temps va tout s’en va ? ». Ce sont les personnes en couple depuis moins de 7 ans qui tendent à la célébrer davantage (53%) et les jeunes, puisque les 15-24 ans sont 54% à prévoir de fêter la Saint-Valentin avec leur amoureux/se.  Plus on mûrit moins on est romantique ? On dirait, car seulement 36% des « 65 ans et plus » déclarent avoir l’intention de célébrer la Saint-Valentin.

 

Soirée romantique à la maison : une tradition qui perdure pour la Saint-Valentin

Parmi les personnes envisageant de fêter la Saint-Valentin en 2016 : 55% prévoient de rester dans leur logement, majoritairement pour organiser un dîner romantique (44%), et pour regarder un film (11%).  L’autre moitié a l’intention de sortir, et notamment pour aller au restaurant (34%).

68% des couples qui vont célébrer la Saint-Valentin projettent d’offrir un cadeau à leur valentin(e). Et parmi la top list de cadeaux spécial Saint-Valentin, les Français restent dans les traditions : fleurs (23%) ; bijoux (12%) ; parfum (11%) ; vêtements (8%) ; voyage/weekend (7%). A noter que les habitants de la région parisienne sont plus “coquins” que les provinciaux : 19% envisagent d’offrir de la lingerie à leur moitié contre seulement 6% en province…

 

Célibataires : pourquoi ne pas miser sur votre voisin(e) ?

61% des célibataires perçoivent la Saint-Valentin comme une « fête commerciale ». Les 2/3 (64%) envisagent d’ailleurs de « ne rien faire de spécial » et 9% s’imaginent même « déprimer devant la télévision ».

Quant aux optimistes, 7% déclarent que la Saint-Valentin est au contraire l’occasion de faire une rencontre amoureuse. Et si votre moitié habitait la porte à côté ? Près d’1/4 des célibataires (23%) aimerait ainsi inviter ou se faire inviter par un(e) voisin(e). Les hommes sont d’ailleurs les plus rêveurs à ce sujet puisque dans une étude précédemment réalisée sur les Français et leurs voisins, 31% (vs. 16% des femmes) déclarent  en effet avoir déjà fantasmé sur son ou sa voisin(e)… Cupidon ne devrait pas chômer ce soir là !

 

Ce sondage a été réalisé en ligne par Harris Interactive du 12 au 14 janvier 2016, auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatives de la population française, âgées de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, région et catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé(e).

Plus d'articles

Laisser un commentaire