Observatoire de l’Immobilier AvendreALouer.fr

2016-2017 : optimisme et innovation en marche…

Chaque année l’Observatoire de l’Immobilier AvendreALouer.fr met en lumière les grandes tendances et évolutions d’un marché définitivement soumis aux fluctuations sociales, économiques et technologiques. Dans la nouvelle édition de son fascicule intitulé Regards Croisés, destiné à prendre le pouls du secteur à travers la vision du marché qu’ont les particuliers et les professionnels, A vendre A Louer dresse un constat qui permet de dessiner les contours d’une année immobilière à venir plus optimiste et plus innovante. Voici un résumé des grandes tendances observées.

  • En 2016, la moitié des Français est propriétaire

Primo-accédant trentenaire, masculin et en couple le « portrait robot » du propriétaire Français illustre encore les inégalités qui règnent en matière d’accès à la propriété. Quant à l’autre moitié « locataire », l’étude nous indique qu’elle le serait « par défaut » : 57% des Français déclarent en effet louer leur logement car ils n’ont pas les moyens d’acheter le bien qui leur convient pour le moment.

 

  • Les Français ses sentent bien chez eux !

Près de 9 Français sur 10 se sentent bien chez eux et 2/3 souhaitent y rester pour l’instant. Les plus satisfaits résident ainsi en province et ont des revenus importants. A l’inverse les insatisfaits habitent plutôt en Région Parisienne (24%) et ont des revenus moindres. Les franciliens sont d’ailleurs 66% à considérer que leur logement est en mauvais état (vs 58% pour la moyenne nationale).

  • Les dépenses liées au logement : une amélioration ?

Plus de la moitié des Français déclare que le budget consacré au logement représente plus de 30% de leur budget global. Cette part est restée stable depuis un an pour près de 50% des Français et a augmenté pour 43% d’entre eux (chiffre en baisse par rapport à 2015). Enfin, on note également une baisse de perception des loyers trop chers vs 2015. La loi ALUR, qui prévoyait notamment l’encadrement des prix des loyers, y serait-elle pour quelque chose ?

 

  • Quels projets immobiliers futurs pour les Français ?

L’Observatoire révèle que les projets d’achat à court terme sont largement minoritaires puisque que moins de 2 Français sur 10 déclarent avoir un projet immobilier d’achat dans l’année à venir. Ils y consacreraient en moyenne 207 000 €, un montant moyen plus conséquent auprès des habitants de région parisienne (environ 350 000 €). Près de 9 futurs acquéreurs sur 10 rencontrent un frein pour ce projet d’achat : apport insuffisant (31%) ou un bien conforme à ses aspirations et à son budget introuvable (30%).

 

  • En 2016, la recherche immobilière semble plus simple

Même si pour plus de 1 Français sur 2, trouver un logement en France aujourd’hui reste difficile, la recherche est jugée plus simple qu’en 2015. Internet est la 1ère source utilisée pour effectuer une recherche immobilière : 62% d’utilisateurs. Toutefois, près de 4 Français sur 10 se rendent dans une agence immobilière et 27% activent même le bouche-à-oreille. Bien que les sites d’annonces entre particuliers et les sites d’annonces immobilières soient les principales sources internet utilisées pour la recherche d’un bien, l’utilisation des réseaux sociaux rencontre une hausse en 2016 (10% vs 7% en 2015) et cette tendance devrait continuer croître en 2017.

 

  • Achat ou location : l’agence immobilière innove au service de ses clients

L’agence immobilière est considérée comme un moyen efficace pour effectuer sa recherche immobilière puisque plus de la moitié des Français a déjà fait appel à celle-ci et une part équivalente leur accorde sa confiance : chiffre en forte hausse par rapport à 2015. Dans un marché toujours plus concurrentiel, les agents mettent ainsi en place un certain nombre de mesures clés pour continuer à développer et à satisfaire leur clientèle : 52% des agents projettent notamment de déployer de nouveaux services : vidéo et photo, home staging ou encore conseils financiers. Pour finir, 80% des agents immobiliers répondants entrevoient une utilisation croissante d’Internet et un abandon progressif des supports dits traditionnels pour les prochains mois. La tendance de l’utilisation des réseaux sociaux se confirme également de leur côté puisqu’ils sont 59% à les utiliser pour promouvoir leur agence.

 

Service de presse A Vendre A Louer

Laura Gardelli au 06 42 37 82 46 – laura.gardelli@outlook.fr

 

Les français et la recherche immobilière

38% des français déclarent être passés à côté du logement de leur rêve car celui-ci était déjà loué. Dans le cadre d’une location 2,5 est le nombre de logements en moyenne que les français n’ont pas eu et dans le cadre d’un achat, le nombre moyen est de 2.
32% des personnes préfèrent contacter l’agent par mail dans un premier temps.

Lire plus

La fête des voisins

Le voisinage a un rôle important lors du choix d’un logement. 82% des français déclarent avoir des relations cordiales avec leur voisinage et les voisins les plus sociables sont sans conteste les 65 ans et plus.
Les français pensent être à 53% le voisin amical, tandis que 39% pense être le serviable et 23% le fantôme.

Lire plus

Les résidences secondaires

7% des Français sont propriétaires de leur résidence principale et pour une grande majorité, ils en détiennent une. L’âge moyen d’acquisition de celle-ci est de 40 ans.
Les Français qui investissent dans une résidence secondaire sont près de la moitié (49%) à ne pas louer leur bien et les personnes qui le font, indiquent que c’est pour rentabiliser leur investissement.

Lire plus

La trêve hivernale

Le premier qualificatif que choisissent les Français à 84% concernant la trêve hivernale est que c’est une mesure humaine. A la question, 5 mois de trêve, est-ce trop long, ils répondent à 77% que non tandis que 17% seraient même pour la rallonger.
L’avis des propriétaires et locataires est semblable, avec seulement 5 points de moins pour les locataires.
Cela s’explique par le fait qu’un propriétaire bailleur sur 2 a déjà été confronté à des retards de loyers et qu’un français sur 2 estime que ces propriétaires n’ont pas les moyens de se protéger contre les impayés.

Lire plus

Les femmes et l’immobilier

Les femmes peuvent parfois être victime de discrimination dans leur vie de tous les jours à cause de leur sexe mais en est-il de même dans le cadre d’une recherche immobilière ? A vendre A Louer à mené l’enquête.
8% des femmes ont déjà été victime de discrimination ou en ont eu le sentiment en raison de leur sexe. Lors d’une recherche immobilière, les femmes déclarent à 72% contacter les agences immobilières seules tandis qu’au moment de la décision finale elles ne sont plus que 44% à la prendre seule.

Lire plus

Omnibus mobilité

22% des Français ont un projet d’achat tandis que 14% pensent plutôt à vendre. Tandis que la majorité des Français (77%) possèdent un ordinateur portable, c’est l’ordinateur fixe qui est le plus utilisé par jour dans le cadre d’une recherche immobilière active.

Lire plus

Les agents immobiliers et la loi ALUR

Le dispositif ALUR fait encore parler de lui, surtout auprès des agents immobiliers. 79% d’entre eux estiment qu’il aura un impact négatif sur l’activité de leur agence, et 40% affirment que c’est l’image de la profession qui s’en trouvera dégradée. Les mesures les plus critiquées sont la création d’une agence de la Garantie Universelle les Loyers (59%), la limitation des justificatifs pour les locataires (54%) et l’encadrement des loyers (53%) . ils craignent que leur application soit catastrophique pour le marché, qui subit déjà de nombreux blocages.

Lire plus

Enquête de conjoncture 2014

Les agences immobilière décryptent le marché en 2014. 80% d’entre elles estiment que les prix de vente, appartements et maisons confondus, sont baissiers sur l’année en cours. Malgré cette tendance à la baisse pour les prix de vente comme pour les taux d’intérêts, les délais de transaction, d’une manière générale, semblent s’allonger pour plus de 3 agences sur 5. Les agents immobiliers affirment à l’unanimité que la surestimation d’un bien par un vendeur est une situation récurrente qui freine les transactions. C’est également l’alourdissement des procédures administratives qui est jugé handicapant par 87% des professionnels. Face à cette situation, si les prix des biens ne sont pas réajustés au marché, 75% d’entre eux prévoient une augmentation des fermetures d’agences d’ici les prochains mois.

Lire plus

L’observatoire de l’immobilier – Édition 2014

62% de la population française est propriétaire de son domicile principal et 12% d’une résidence secondaire. Près de la moitié des français sont installés dans leur logement depuis plus de 10 ans. Lors de l’achat du logement principal, les français privilégient à 51% l’emplacement VS 49% pour le logement. Lors de l’achat, les Français se lancent généralement à deux (dans près de 70% des cas).

Lire plus