Visitez plusieurs fois avant de signer

Vous comptez louer ou acheter un bien et vous vous en tenez à une unique visite ? Erreur ! Vous risquez de passer à côté d’inconvénients majeurs qui vous poursuivront tout au long de votre occupation du logement. Alors quand visiter ?

A différents moments de la journée

Un train qui passe à proximité tous les matins à 6h, une luminosité déprimante en fin d’après-midi, des voisins bruyants le soir, un bar à la musique insupportable juste à côté… Autant de nuisances que vous ne repérerez pas en vous contentant d’une visite d’une demi-heure à 15h par exemple. Demandez à l’agent immobilier ou au propriétaire si vous pouvez repasser un peu plus tard. S’il hésite, il y a peut-être anguille sous roche. La nouveauté intéressante, lancée par Capifrance, consiste à proposer aux futurs propriétaires de tester leur bien pendant plusieurs heures. Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas.

A plusieurs jours d’intervalles

Il peut y avoir une énorme différence entre le weekend et la semaine, ou entre période de vacances scolaires ou au contraire de cours. Une école à proximité, c’est beaucoup de bruit pendant les récréations et pauses de midi par exemple. Et puis il y a la circulation et les coups de klaxons, moins présents pendant les périodes creuses. Choisissez un jour de pleine activité pour visiter et ouvrez grand les fenêtres aux heures de pointe. Si le boucan est à peine supportable mais que vous n’entendez rien en les refermant, c’est que l’isolation est efficace !

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

2 Commentaires

  • SABARY Josiane 17 janvier 2017   Répondre →

    Bonjour, je viens REBONDIR sur votre paragraphe “visiter en plusieurs fois”, je peux vous dire que je suis malheureusement dans ce cas, j’ai acheté une maison dans un hameau en VEFA (sur plan) en juillet 2010.
    Après avoir emménager, nous nous sommes aperçu qu’il” Y AVAIT DE FORTES NUISANCES et TROUBLE DE VOISINAGE” du coté jardin (un hangar agricole aménagé pour des activités musicales) les nuisances trop forte (musique amplifiées en semaine comme les week-ends) malgré nos efforts pour nous faire entendre auprès des protagonistes, des services de la Mairie, rien à faire, par représailles les “personnes ont augmentées le son de leur matériel sono) nous sommes aussi victime “d’harcèlement verbale de tout genre par les personnes”.
    Cela fait 6 ans que nous subissons, nous en somme arrivé à faire appel à un avocat, et assigner en JUSTICE et les locataires et la propriétaire de ce hangar, nous restons dans l’attente d’une date pour une audience, les protagonistes continuent leur activités toujours avec la musique amplifiée.
    Cette situation porte atteinte à la santé de chaque membre de notre famille, sans compter sur la mauvaises fois de nos interlocuteurs, nous sommes coincés dans cette maison, nous ne pouvons pas vendre, ni louer, nous vivons fenêtres et volets fermés, dès que les beaux jours arrivent c’est pire, il nous est impossible d’ouvrir les pièces qui donnent sur le jardin pour faire des courants d’air.
    Je pense qu’il serai judicieux que des assurances soient proposées pour les achateurs afin de pouvoir se retourner et faire face à d’éventuelles complications, notre contrat d’achat est sur 30 ans, une situation invivable.
    Cordialement Mme S.J
    Nous n’avons eu aucun recours, au moins pour obtenir une aide juridique auprès du PROMOTEUR, c’est une honte.

  • Pascal 17 janvier 2017   Répondre →

    Voilà de bons conseils en période d’accalmie immobilière !
    Le marché va repartir très fort avec ces éclaircissements.

Laisser un commentaire