Toulouse : un marché de l’immobilier raisonnable

Avec 24000 biens immobiliers, maisons et appartements confondus, dans le département de la haute Garonne, soit 30% de plus que l’année précédente, l’immobilier local se porte bien. La crise est belle et bien terminée et le marché immobilier dans la ville rose a repris de belles couleurs.

Malgré des ventes record l’an passé, les prix de l’immobilier restent maîtrisés à Toulouse. Le prix moyen s’élève à 2638€ le m² soit une augmentation de « seulement » 3,4% sur 10 ans, un prix comparable à celui de Montpellier, mais très loin derrière Bordeaux, où les prix ont doublé en 10 ans. Ces prix abordables couplés aux taux d’intérêts attractifs procurent au marché un dynamisme certain. Mais comme partout, tous les quartiers ne sont pas logés à la même enseigne, tour d’horizon sur les évolutions du marché dans la capitale occitane.

Toulouse : des prix variables selon les secteurs

Secteur très prisé, le centre-ville toulousain est cher. Les quartiers Saint-Etienne, Saint-Georges, Carmes et Saint-Aubin sont en tête et affichent un prix moyen de 4500€ le mètre carré. Bien plus qu’ailleurs, les prix ont augmenté dans ces quartiers centraux, environ 8% en un an. Si l’on envisage d’investir dans les faubourgs, les quartiers de Rangueil ou des Minimes affichent des prix plus abordables (respectivement 2230€ et 2550€ le mètre carré). Attention toutefois, les biens sont souvent de qualité inférieure et nécessitent donc des travaux, la bonne affaire ne se cache donc pas toujours où l’on croit.

Qui devient propriétaire à Toulouse ?  

Sans surprise, le profil des acheteurs à Toulouse et plus globalement dans le département est hétéroclite. Les jeunes de moins de 30 ans représentent 22,7% des acquéreurs d’appartements anciens. Par contre, ils boudent le neuf, ils ne représentent que 5,8% parmi ceux qui choisissent d’investir dans un programme neuf. Les 30-39 ans sont les plus à même d’accéder à la propriété ; en effet, ils représentent 28,8% des acheteurs d’appartements anciens, 21,9% dans le neuf et 36,5% des acquéreurs de maisons anciennes. Ici comme ailleurs, l’âge et la typologie de bien choisi peuvent être de fidèles indicateurs des projets de vie des acheteurs.

Envie d’en savoir plus sur le marché de l’immobilier à Toulouse ? Consultez nos annonces :

Achat maison Toulouse

Achat appartement Toulouse

Location maison Toulouse

Location appartement Toulouse

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire