Terrains constructibles, les prix flambent !

L’association de consommateurs CLCV (Consommation logement et cadre de vie) vient de publier une étude dans laquelle elle s’inquiète de la flambée des prix du foncier constructible. En sept ans, le prix des terrains a augmenté trois fois plus que celui du logement !

Le prix moyen d’un m2 de terrain a augmenté de 60 % entre 2006 et 2013 passant ainsi de 46 € à 73 €. Alors que le prix moyen du bâti s’est accru de 21 %, passant de 1 031 € à 1 244 € le m2. Sans surprise, la CLCV note de fortes disparités entre les régions. Le prix moyen du m2 se situe ainsi à 57 € en Aquitaine, 125 € en Languedoc-Roussillon et s’est élevé jusqu’à 310 € en région parisienne en 2013. Sur les deux régions étudiées (Aquitaine et Pays-de-la-Loire), l’association de consommateurs a par ailleurs relevé une forte hétérogénéité d’un territoire à l’autre, tout en étant voisins. Par exemple, dans la communauté d’agglomération du Libournais, le terrain vaut en moyenne 33 000 € et représente 31 % du coût de la maison alors que dans le Sud Libournais, les chiffres grimpent à 54 000 € et 47 %.

Aller vers un marché organisé, ouvert et transparent

La CLCV dénonce une hausse du coût du foncier qui entraîne dans son sillon une progression de celui des logements, et ce dans un marché non organisé. À ce titre, elle a saisi l’Autorité de la concurrence pour avis. En parallèle, elle a écrit à la ministre du Logement, Sylvia Pinel afin de lui demander de mettre en place un baromètre local des prix des terrains constructibles, à l’instar de celui réalisé par les notaires pour l’immobilier. Enfin, l’association propose de rendre l’obtention des permis de construire plus fluide et transparente, ainsi que de favoriser la construction et le logement social.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Un commentaire

  • Barrau Alain 1 octobre 2015   Répondre →

    Rien d’étonnant les Collectivités locales par intérêts clientéliste et revenus fsicaux ne font rien pour s’opposer à la spéculation depuis 30 ans !!

Laisser un commentaire