Taxe d’habitation : paierez-vous moins en 2018 ?

Le Parlement est en train d’étudier le projet de loi de finances pour 2018, et plus précisément une mesure prévoyant une réduction de la taxe d’habitation de 30 % pour certains foyers.

Payer une taxe d’habitation moins importante sur la résidence principale : une éventualité déjà envisagée auparavant qui pourrait devenir une réalité dès l’année prochaine pour les contribuables dont le revenu n’excède pas un certain montant, à savoir 27 000 euros de revenu fiscal de référence 2017 pour une part fiscale. Pour les domiciles dans lesquels la taxe d’habitation concerne plusieurs personnes avec des foyers fiscaux distincts, l’exonération se calculerait sur la base de chacun des foyers fiscaux. Ainsi, pour 1,5 part, le montant du revenu fiscal de référence serait de 35 000 euros, pour 2 parts, de 43 000, et jusqu’à 5 parts (79 000 euros).

L’exonération serait d’abord partielle, puis totale d’ici trois ans : la baisse serait de 30 % en 2018, de 65 % en 2019 et de 100 % en 2020. Ne sont concernées que les personnes qui ne sont pas d’ores et déjà exonérées : celles-ci continueront de bénéficier des mêmes mesures auxquelles elles ont droit à l’heure actuelle.

Si la loi est validée, pour ceux qui dépassent de peu le plafond concerné (par exemple avec un revenu fiscal de référence de 27 000 à 28 000 euros pour une part), l’exonération sera tout de même appliquée mais de manière dégressive : plus les revenus augmenteront, moins la réduction sera importante.

 

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

2 Commentaires

  • Hugonnet 8 novembre 2017   Répondre →

    Merci de nous dire ce qui va se passer pour la taxe d’habitation pour les chambres meublées. (Chambre d’etudiant).
    Grand merci.

  • Rico 7 novembre 2017   Répondre →

    Pas très clair ces explications…
    Donc si je comprends bien, ayant de faibles revenus, je paie actuellement 180€ parce-que je suis en parti exonéré, je ne paierai donc pas moins l’année prochaine, pas même 1 tiers de moins.
    Les plus pauvres ne gagneront donc pas en pouvoir d’achat…

Laisser un commentaire