Qui est propriétaire en 2013 ?

En couple, la cinquantaine, un prêt immobilier de 15 ans, une seule résidence. Tel est le portrait du propriétaire moyen en France, d’après les résultats du récent sondage de l’observatoire A Vendre A Louer / Opinion Way.

En 2013, 62 % des Français sont propriétaires de leur logement principal. Parmi eux, 36 % n’ont plus de prêt à rembourser et 26 % sont en cours d’accession à la propriété. Si les plus de 60 ans représentent la plus grande part des propriétaires (40 %), la moyenne d’âge s’établit à 52 ans. Le premier achat immobilier se fait en moyenne à 31 ans.

85 % des propriétaires ont eu recours à un prêt pour acheter leur logement. Plus les accédants sont jeunes, plus ils s’endettent avec 79 % des 25-34 ans et 71 % des 35-49 ans qui ont contracté un prêt de plus de 15 ans. Seulement 16 % des propriétaires ont bénéficié d’une aide de l’État.

Un budget logement qui pèse lourd pour les propriétaires

Le remboursement de crédit s’élève en moyenne à 890 € par mois, soit 10 680 € par an. À cela viennent s’ajouter 4 029 € de dépenses comprenant les charges (électricité et chauffage), les frais de travaux et les impôts. Les locataires quant à eux déboursent en moyenne 7 260 € par an de loyer et 1 610 € pour le reste des dépenses

L’accès à la propriété : toujours plus difficile, toujours aussi convoité

4 répondants sur 5 ont évoqué de réelles difficultés pour se loger que ce soit à l’achat ou en location. Les prix de l’immobilier, la baisse du pouvoir d’achat et la précarité de l’emploi sont autant de raisons invoquées. En revanche, 9 Français sur 10 estiment qu’être propriétaire de son logement constitue la meilleure solution pour anticiper sa vie future ou encore effectuer un placement financier.

Et vous que pensez-vous de l’accession à la propriété ? Permet-elle de bénéficier d’une meilleure qualité de vie ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

7 Commentaires

  • Ben d'Angoulême 29 septembre 2013   Répondre →

    Très intéressant cet article (et les stats). Je ne sais pas trop quoi penser du fait que le 1er investissement se fasse en moyenne à 31 ans. Cela renforce l’idée selon laquelle il est de plus en plus difficile d’accéder à la propriété. Imaginons : un couple avec 1 enfant, 31 ans chacun, tous les 2 en CDI, avec un revenu global de 30.000 euros par an (soit un peu plus que le smic chacun). Et bien ils ne pourront pas accéder à la propriété dans la plupart des grandes villes de France. S’agissant d’Angoulême, ou Cognac (les villes que je connais bien), ça ira. Mais pour les autres villes. Ce sera plus difficile…

  • AGATE IMMOBILIER 4 septembre 2013   Répondre →

    Hors mis la pression sur l’obtention du crédit le marché aurait tendance a se débloquer.

    • Zazou 24 septembre 2013   Répondre →

      Hormis ! Et pas en 2 mots, car votre phrase ne veut pas dire grand chose !

      Pitié pour la langue Française, avant d’écrire n’importe comment, allez vérifier l’orthographe d’un mot ! Ras le bol des internautes qui pensent pouvoir publier n’importe où !

  • jacqueline courree 22 août 2013   Répondre →

    le prix des maisons a beaucoup baissé et les propriétaires ne parviennent même plus à compenser les frais engagés pour la rénovation de leur bien , il faudrait vendre à perte !!! la situation est catastrophique et ce n’est pas la faute des gens honnêtes !!!

  • On peut en tout cas dire que l’heure actuelle est très propice pour une acquisition immobilière avec les taux au plus bas, et les prix à la baisse dans bon nombre de régions. Autant en profiter.

  • Aurel 20 août 2013   Répondre →

    Aujoud´huii en France le prix de l’ancien et du neuf , sont au même niveau… Les propriétaires vendeur de leurs Bien englobe au prix de revente une partie de leurs intêret du remboursement de crédit. Un studio neuf à Paris coût 200000€, alors qu’une maison de 100m2 avec jardin dans les Vosges ne coût que 75 000€. Dans quelque années qui pourra acheter? J’aimerai acheter mais à quel prix!

  • constant 15 août 2013   Répondre →

    il est toujours difficile d’acquérir un bien immobilier car les prix des ventes sont trop exorbitants. Les vendeurs veulent avoir plus d’argent et du coup pas de possibilité d’achat…. Il faut vraiment que les prix du vieux et du neuf baissent et que les agences ne prennent pas les acheteurs pour des riches… dommage car j’ai envie d’acheter prochainement mais avec un crédit trop lourd je ne pourrai pas acheter….

Laisser un commentaire