Propriétaires et locataires, comment bien s'entendre ?

Non-paiement de loyer, contestation de son augmentation, non-restitution du dépôt de garantie, règlement des charges et réparations,… Autant de points qui peuvent devenir une source de conflit voire un véritable enfer avec votre locataire ou votre  propriétaire si vous ne maîtrisez pas vos droits et les recours possibles.

Non ! Ce n’est pas un match que vous devez livrer avec l’autre partie, mais une coopération afin de vivre le plus harmonieusement possible. Pour ce faire, vous devez tout d’abord avoir conscience de vos droits et devoirs que vous soyez locataire ou propriétaire.
C’est le contrat de bail qui jette les fondations de votre relation. Il doit être conforme à la loi du 6 juillet 1989 qui a pour objectif d’améliorer les rapports locatifs. Lisez bien les clauses du contrat et assurez-vous de leur régularité. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter l’Agence départementale d’information sur le logement (ADIL) de votre département de résidence, où une permanence est assurée par des juristes spécialisés.Privilégiez la conciliationVotre chaudière ne marche plus ? Contactez votre propriétaire pour lui expliquer votre situation. Si malgré cette première tentative, aucune solution n’est mise en place, adressez-lui un courrier lui exposant les faits, en lettre recommandée avec accusé de réception. C’est un premier pas vers une conciliation à l’amiable, qui pourra toutefois vous servir de preuve en cas d’intervention de la justice. Si votre missive reste sans réponse, vous pouvez faire appel à la Commission départementale de conciliation. Ayant un rôle de médiation, elle émettra un avis sur votre situation dans un délai de deux mois. Enfin, si aucune solution n’est trouvée, vous devrez alors vous tourner vers le tribunal d’instance.

Comment envisagez vous la relation locataire/propriétaire ? Avez-vous rencontré des problèmes avec votre propriétaire ou votre locataire ? Quelle solution avez-vous trouvé pour y remédier ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

3 Commentaires

  • Passer annonce 6 juin 2013   Répondre →

    Bonjour. Dans l’éventualité d’un recours en justice, n’est-il pas difficile de gérer les relations propriétaire et locataire suite à ce jugement (dans l’éventualité où la justice aurait reconnu la faute du propriétaire) ? Puisque la plupart des propriétaires ont accès au logement via un double des clés, n’est il pas préférable de changer de logement? Je parle bien sur de cas exceptionnels, de mésentente totale où la conciliation n’aurait pas eu lieu. Merci pour cet article.

  • Il est vrai que les relations entre propriétaire et locataire peut souvent devenir conflictuelles. Et dans ce cas là, la conciliation est en effet à privilégier!

  • EDL 24 avril 2013   Répondre →

    Bonjour,
    Il faut s’entendre dès le début de la location. Chacun doit connaitre son droit.

Laisser un commentaire