Patrimoine des candidats : l’immobilier en tête

La totalité du patrimoine des candidats a été publiée sur le site internet de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Il en ressort que les prétendants à la présidence favorisent largement l’immobilier. Le classement basé sur les déclarations des candidats (en valeur vénale et hors SCI).

Nicolas Dupont-Aignan : 2 329 000 euros

Avec des appartements à Paris et une maison dans l’Essonne, le candidat de Debout la France est le plus riche en immobilier.

François Asselineau : 1 341 000 euros

Une résidence principale dans le 75 et une résidence secondaire dans le 58 (Nièvre) en communauté, ainsi qu’un emplacement de parking à Paris et deux appartements en Polynésie française en pleine propriété, constituent le patrimoine immobilier de François Asselineau, qui se présente pour l’Union populaire républicaine.

Jean-Luc Mélenchon : 1 027 000 euros

Le candidat de La France insoumise vit dans un appartement de 110 m2 à Paris et peut se retirer dans sa maison rurale de 150 m2 dans le Loiret à l’occasion.

François Fillon : 925 300 euros

Acquisition, donation et succession : c’est ainsi que Le Républicain dispose de trois maisons individuelles, dont deux en bien indivis. Deux se trouvent dans la Sarthe et une dans les Pyrénées-Atlantiques.

Benoît Hamon : 821 000 euros

Le socialiste a acheté un bien en indivis de 108 m2 dans le 92 et un appartement de 52 m2 dans le Finistère.

Jean Lassalle : 705 000 euros

Tous les biens du candidat de Résistons ! se trouvent dans les Pyrénées-Atlantiques : un appartement en bien propre ainsi que deux maisons individuelles et un terrain agricole, ces trois derniers en bien commun.

Jacques Cheminade : 420 000 euros

C’est la valeur de l’unique appartement du fondateur de Solidarité et progrès, situé sur Paris.

Marine Le Pen : 262 713 euros

La candidate du Front national possède un bien de 120 m2 (donation) dans le Morbihan et un autre de 382 m2 (acquisition) dans les Hauts-de-Seine.

Nathalie Arthaud : 248 700 euros

Un appartement acheté à deux constitue l’intégralité du patrimoine immobilier de la candidate de Lutte ouvrière.

Emmanuel Macron et Philippe Poutou : néant

Seuls deux candidats ne disposent d’aucun patrimoine immobilier : le leader du mouvement En marche ! et celui du Nouveau Parti anticapitaliste.

 

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire