Nouvelle tendance à San Francisco : soudoyer son locataire pour qu'il parte

Golden Gate, San Francisco, California, USA.Face à l’explosion des prix des loyers à San Francisco, certains propriétaires n’hésitent pas à proposer de l’argent à leurs locataires pour qu’ils partent afin de louer plus cher derrière eux.

Donner de l’argent à un locataire pour qu’il évacue les lieux, ce n’est pas une fiction ! Cela se passe sur la côte Ouest des États-Unis, à San Francisco. La raison : relouer beaucoup plus cher, en phase avec les prix actuels du marché. Le quotidien, San Francisco Gate, sur son site, a publié le 13 avril dernier un article relatant l’aventure vécue par une famille locataire depuis 24 ans. Payant un loyer de 549 $ par mois (environ 397 €) pour un studio, elle s’est vue proposer la coquette somme de 50 000 $ (36 130 €)pour évacuer les lieux. Le propriétaire pourrait s’y retrouver assez rapidement par la suite, puisque le loyer pour une chambre est par exemple estimé à 3 500 $, soit 2 525 € à Berkeley, commune de l’agglomération de San Francisco.

Hausse des expulsions

Depuis 2006, la San Francisco Tenants Union (union des propriétaires de San Francisco) a enregistré 900 départs achetés. Mais, certains locataires résistent poussant les propriétaires à trouver une bonne raison de les chasser : une sous-location illicite, un animal domestique non déclaré, etc. Ainsi entre 2010 et 2013, les expulsions ont augmenté de 38 %. En cas de résistance chronique, les propriétaires préfèrent généralement vendre que de garder un locataire pas assez rentable par rapport aux prix du marché…

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

3 Commentaires

  • kattryn 6 mai 2014   Répondre →

    Et à quand en France ? Une belle avance pour chercher un autre logement !

  • HUGO 30 avril 2014   Répondre →

    Bonjour,
    En france, les mentalités sont plus requins et mesquins.
    J’ai vécu en 2012 un faux préavis avec pression des enfants pour sortir au plus vite de mon logement. “vous allez à l’hotel et vous mettez vos meubles en garde meubles”
    Dépression durant 6 mois
    Mais je surveille régulièrement le logement car je soupçonne une main mise des enfants sur les biens de leur maman bailleresse.
    Cordialement

  • Vinagre 30 avril 2014   Répondre →

    Cela se passe également à Paris. Renseignez-vous! Le propriétaire m’a proposé 10 mille euros pour partir et j’ai refusé l’argent, car je ne suis pas à vendre… Mais ma voisine a accepté 20 mille euros et elle est partie, ainsi que deux autres locataires. J’habitais un studio dans ce même immeuble depuis 35 ans, les autres locataires étaient là aussi depuis des dizaines années.

Laisser un commentaire