Nouvelle étude Ipsos sur les français et leur logement

Combien de temps avez-vous mis pour trouver votre appartement, votre maison ? Certainement plus de temps que vous ne l’aviez envisagé. Aujourd’hui, trouver son logement relève véritablement du parcours du combattant.

Les chiffres sont accablants. Dans une étude réalisée par Ipsos pour le compte du réseau d’agences immobilières Orpi, il ressort, qu’actuellement, pas moins de six Français sur dix éprouvent de réelles difficultés à se loger ! Ce, qu’il s’agisse de la location comme de l’achat d’un logement. Une réalité d’autant plus inquiétante quand on sait, comme le souligne une étude européenne récemment publiée, que les Français consacrent en moyenne 26% de leurs revenus pour se loger. L’effort financier est donc de taille mais demeure visiblement insuffisant pour palier à ces lourds désagréments. Mais alors, pourquoi est-il si difficile de se loger ?

Des prix élevés, des crédits difficiles à obtenir

Les obstacles auxquels potentiels locataires ou acquéreurs sont confrontés sont multiples. Évidemment, la première entrave est celle des prix. On le sait, ils se sont envolés depuis 10 ans, atteignant des sommets dans les grandes villes et plus encore dans la capitale. La rareté des biens s’ajoute au tableau des obstacles. Aujourd’hui, pour trouver un logement, il faut savoir faire montre d’une extrême réactivité et là encore, priorité est donnée aux particuliers disposant de conditions financières favorables, voire disposant d’un apport conséquent. Enfin, n’ignorons pas la difficulté de contracter un crédit immobilier. Elle aussi, pour beaucoup et notamment les jeunes ménages souvent primo-accédants, un sérieux coup de frein pour se loger, ce, dans un contexte économique et financier morose. Avez-vous rencontré ces difficultés ou y êtes-vous actuellement confronté ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

21 Commentaires

  • pierre 24 novembre 2011   Répondre →

    Nous avons constaté cette année sur bientotproprio.com une diminution du délais de vente moyen. Mais depuis cet été de plus en plus de biens sont mis en vente et nous estimons que le délais moyen devrait se rallonger.

  • michel paris 16 novembre 2011   Répondre →

    Prochainement, j’arriverai de l’étranger, même avec un salaire important et un contrat étranger, sérieuse références, si vous ne rentrez pas dans le critère « locataire modèle » il est très difficile de louer sans fiches de salaire, avis d’imposition.
    Michel

  • Cécile 16 novembre 2011   Répondre →

    On parle souvent des mauvais locataires mais jamais des mauvais propriétaires qui n’oublient pas d’encaisser votre loyer mais qui rechignent à faire les travaux nécessaires. J’ai quitté un appartement où je n’avais plus de chauffage et dont les sanitaires étaient bouchés en raison d’un défaut d’installation. Aujourd’hui je suis dans un autre et rebelote ! Il faudrait changer la chasse d’eau et le vase d’expansion de la chaudière. Un problème est également survenu sur le compteur EDF et heureusement pour moi c’est EDF qui a fait le nécessaire car cette panne leur incombait. Je cherche une maison en location mais cette fois-ci je fais exiger des garanties de la part du bailleur.

  • 44880 11 novembre 2011   Répondre →

    Je suis sidéré par les fautes de Français des internautes, malgré quelquefois leur haute philosophie…

  • Razlebol 11 novembre 2011   Répondre →

    Après 3 ans de loyers impayés par des locataires insolvables, je vends! Le marché des tentes et du camping va exploser.

  • Razlebol 11 novembre 2011   Répondre →

    Et comme le marché des résidences secondaires est mort, moins de location supplémentaire.

  • Qazy 9 novembre 2011   Répondre →

    moi pour ma par je ne trouve plus d assoce meme priver pour avoir un garant mes je suposo que malgre tous après finalement il me faudras certainement un credit enfin au cas ou messieurs et et mes dames maintenant en attendant ci vous en conaisser je suis a vous moi les mien je ne les trouve plus

  • Dominique Brahmi 9 novembre 2011   Répondre →

    J’ai mis 3 semaines pour trouver notre future maison. J’ai passé 6 à 8 heures par jour sur internet. Notre maison devait répondre à 5 à 6 critères bien définis, et par élimination, je l’ai trouvée. Nous l’avons visitée, visité d’autres aussi mais c’était bien celle-là. Nous signons la semaine prochaine. Ne perdez pas courage !!!

  • Milord 9 novembre 2011   Répondre →

    Le problème du logement tient à la difficulté de construire à cause :
    a) des maires qui ont peur que les nouveaux arrivants ne votent pas pour eux aux prochaines élections ;
    b) des administrations inutilement pointilleuses ;
    c) des écologistes qui manque d’une vue d’ensemble du problème
    Il faut donc agir par de diminutions de rentrée fiscale pour les maires qui gèlent les constructions, par des primes sérieuses pour activer les dossiers et enfin faire savoir qu’il est plus important de se loger que d’avoir quelques arbres de plus.

  • CCMP COLINET& MERCIER 9 novembre 2011   Répondre →

    La Politique du Logement et la Politique en Général forme un Pouvoir de Haine la nature des esprits engage les désordres d’aujourd’huit et les désastres maladives
    Planétaire présent et avenir.
    Pour le critère de surface habitable les locataires peuvent mesuré l’appartement si sa leurs apporte une jouis sens particulière à leurs visions total de leur location.
    Mes deux pieds rejoigne le sol ou je me trouve appartenir ,beaucoup on que le ciel comme toit malgré les apparences je fait partis de celas visité votre cor intérieure pour être président de votre vie et de votre famille.
    Si la disponibilité consciencieuse mise a disposition humaine s’enfonce dans les mouvances destructibles L’humanité entière indivisible sétindra a sa plus grande faillite d’elle même.
    LA RECHERCHE DITE A TERMES SUIVIE D’EFFETS CONTENUE DU TERRITOIRE.
    LOGEMENTS DE FONCTIONNAIRES
    LOGEMENTS INTERIEURES TRAVAILLEURS
    LOGEMENT DEMANDEUR D’EMPLOIS
    LOGEMENT DE DISPONIBILITE MEDICALE
    LOGEMENTS DES METIERS MIGRATOIRE
    ETRE PROPRIETAIRE DE SOI MÊME LE POURIEZ VOUS ÊTRE PROPRIETAIRES DES AUTRES VOUS PLAISANTES
    BIENTÔT UNE NOUVELLE ANNEE A PRESIDENTIALISME MULTIPES DANS LES FOYERS EN CHEFS DE FAMILLE.
    HABITAT CCMP & CCMP ASSOCIATION PLENITUDE BONDY 93140

  • Trapp 8 novembre 2011   Répondre →

    Je pense que l’expression “parcours du combattant” est encore faible, contenu de la difficulté que j’ai eu à trouver une maison. Ressources parfois insuffisantes, impossibilité de trouver une assurance de prêt suite à mes antécédent médicaux, licenciement en cours de montage de dossier d’emprunts.
    Les conventions “AERAS” qui permettent aux personnes ayant ou ayant eu un risque de santé aggravé sont une vaste blague.
    Je m’estime encore extrêmement chanceux d’avoir réussi à faire aboutir mon projet.

  • mysic 8 novembre 2011   Répondre →

    Moi je suis de l’autre coté, j’essaye de vendre un appartement de 150 m², et je n’arrive pas a le vendre…pas de financement pour les acquéreurs, trop grand, pas de balcon….en plus vu la conjonture actuelle, c’est de moins en moins facile

  • R-P 8 novembre 2011   Répondre →

    Moi personnellement, je préfère ne pas louer et fermer le logement le cas échéant, je ne passe plus d’annonce, je me m’abstiens depuis quelques années des agences immobilières et des spécialistes de l’immobilier, depuis 4 ans maintenant que le bouche à oreille et sur les documents que les postulants me remettent après visite, plus spontanément les postulants me fournissent un dossier étoffés, des garanties que je scrute en détail et à tête reposé. Et pour l’instant c’est encore le plus fiable, car confié ça à des spécialistes, il faut quand même assumer le sinistre derrière, car la justice s’en fou comme de sa première chemise et ça n’enrichie que les huissiers, les avocats, les assurances et ceux qui sont chargé de gérer les biens.

  • fanfan 8 novembre 2011   Répondre →

    il y a aussi que les gens veulent tous habiter dans la meme ville il y a certaine ville ou des appartements sont vide depuis deux ans il n y a pas de locataires et pourtant il offre voir deux de loyer gratuit alors la crise du logements c est du pipo

  • bellen christiane 8 novembre 2011   Répondre →

    je suis inscrite comme demandeur de logement social dans les bouches du rhone depuis aout 2005 ! (seule avec des jumeaux de 14 ans) a ce jour les garcons onr grandi mais j attends toujours : moi chez mon pere ou ma fille , l un a marseille chez un copain et l autre a beziers dans un petit studio.
    mes meubles et nos affaires personnelles dans un garage.

  • zansue 8 novembre 2011   Répondre →

    Nous sommes actuellement au cœur du problème. Nous cherchons un logement très activement et le dossier à fournir est très lourd avec de nombreux justificatifs. Heureusement que nous avons des garants avec une solide retraite ! ! ! Dans le contexte actuel le profil idéal des locataires ou acquéreurs, à savoir le CDI pour le couple et bien sûr à temps plein de préférence, va être de plus en plus difficile à trouver ! D’autant qu’un CDI n’est plus une garantie….un licenciement est vite arrivé ! les propriétaires et les agences immobilières, ainsi que les banques vont bien devoir s’adapter sinon plus personne ne pourra ni louer, ni acheter ! !

  • Jezabel 8 novembre 2011   Répondre →

    nous avons cherché pendant plus de 4 ans (primoaccedants)! en renonçant progressivement à rester sur paris, même éloignes du centre, car les prix étaient inabordables. et finalement, on a trouvé en banlieue proche, près du métro, et avec des travaux pour plusieurs mois.
    ne vous découragez pas ! même si c’est très dur de trouver un apart avec un bon rapport qualité de vie / prix.
    un conseil : visitez autant que vous pouvez le quartier où vous cherchez : il y a des annonces sur les immeubles, des agences où il est bon de bien se faire connaitre, des habitants et commerçants du quartier avec qui discuter de sa recherche. nous, ça nous a beaucoup aidé.
    cordialement,
    Jezabel

  • laurentdebordeaux2010 8 novembre 2011   Répondre →

    Le problème est que à l’heure actuelle il y a trop de mauvais payeurs et la loi est favorable aux locataires donc les propriétaires doivent vérifier chaque dossier à la loupe.
    Le jour que un propriétaire pourra expulser dès le 1er mois un mauvais payeur sans passer par une procédure longue et couteuse pour le propriétaire et bien tout le monde pourra trouver un logement plus facilement en attendant ces mauvais payeurs bloquent tout le monde.

    • FROELIGER 13 août 2013   Répondre →

      j’habite dans un HLM , et je n’ai plus de cuisine depuis la mois d’avril (pièce et evier) , les loyers augmentent, j’ai fait intervenir tout le monde, et je me résoud à ne plus payer mon loyer, car s’il y a de mauvais payer , il y aussi de mauvais proprio ( mon frère en a fait plusieurs fois l’experience .Si on a avait le droit de coller une baffe à ces S.. les autres seraient plus regardant pour vendre un appartement décent.
      Moralité, d’un coté oiu de l’autre il y a toujours des escrocs .Que fait-on, on les mets tous dans un sac et on les noie dans la loire ?

  • gege 8 novembre 2011   Répondre →

    oui moi je cherche depuis 2 ans, mais ou a etage ou trop cher, dur dur..

  • Razlebol 7 novembre 2011   Répondre →

    Et avec les “nouvelles mesures” encore moins de locations ou de ventes. Merci qui ?

Laisser un commentaire