Nouveaux plafonds pour les loyers à Paris

Officiellement signé fin juin, l’arrêté qui fixe les loyers de référence à Paris à partir du 1er août 2016 et jusqu’au 31 juillet de l’année prochaine définit les nouveaux montants quartier par quartier.

A Paris, depuis la loi Alur, le prix des locations est strictement encadré. Le loyer de référence au mètre carré varie en fonction du nombre de pièces principales, de la date de construction, du type de location, du fait que le logement soit meublé ou non, et bien sûr du quartier. Pour chaque cas est prévu à la fois un loyer de référence minoré, un loyer de référence, et un loyer de référence majoré, donnant ainsi une fourchette de prix. Revu chaque année, ce plafond augmentera légèrement (entre 1 et 2 %) à partir du 1er août prochain.

Pas de grande surprise dans les différences entre les quartiers. C’est dans les 7ème, 1er et 6ème arrondissements que les montants sont les plus élevés, atteignant presque les 34 euros au mètre carré pour un 1 pièce en location vide construit après 1990, et plus de 40 euros en version majorée. En périphérie en revanche, les prix sont plus raisonnables, oscillant entre 22 et 25 euros au mètre carré pour le même type de logement dans les environs de Clignancourt, La Chapelle, le 19ème arrondissement et Montmartre.

Une carte interactive a été mise à la disposition des propriétaires et des futurs locataires pour information, leur permettant de savoir à quoi s’attendre selon le type de bien et l’endroit où ils comptent louer.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire