Négocier une réduction de loyer

Non, voir son loyer augmenter n’est pas une fatalité ! Vous pouvez même peut-être espérer payer moins cher et obtenir une réduction de loyer… Si toutes les conditions sont réunies et que vous savez comment vous y prendre.

En cas de travaux

Les travaux effectués par le propriétaire qui durent plus de 40 jours et portent atteinte au contrat de location, par exemple en réduisant la surface habitable, peuvent être une bonne raison de demander une baisse de loyer. Elle sera temporaire, ne durant que pendant les travaux en question. Et si vous effectuez vous-même des travaux qui peuvent augmenter la valeur du bien, permettant au propriétaire de le louer plus cher lorsque vous partirez ou d’avoir un appartement ou une maison plus agréable s’il décide un jour d’y habituer lui-même, il semble normal de renégocier à hauteur de ce que vous apportez au logement. Attention : des travaux de ce genre ne peuvent être entrepris qu’avec l’accord du propriétaire.

En fonction de la demande

Certains quartiers ou villes sont moins demandés avec le temps, entraînant des baisses de loyer dans le quartier, des habitations désertées… Si c’est le cas, peut-être payez-vous trop cher. Faites bien vos recherches avant de convaincre votre propriétaire : vous devrez être capable de prouver sans aucun doute que votre loyer est trop élevé par rapport à ce qui se pratique désormais dans le coin.

Si vous êtes un élève modèle

Beaucoup n’y pensent pas, mais trouver un locataire peut-être un véritable casse-tête. Si vous avez toujours payé dans les temps et n’avez jamais causé de problème, il est fort probable que votre propriétaire ait envie de vous garder tout autant que vous avez envie de rester ! Sans aller jusqu’au chantage de type « Baissez le loyer ou je m’en vais », vous pouvez faire valoir votre bon comportement et signaler qu’il vaut peut-être une rétribution financière.

 

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire