Louer son bien pendant les vacances : une bonne idée ?

Les vacances scolaires approchent et avec elles, pour beaucoup dentre vous, la perspective de congés loin de votre résidence principale. Celle-ci peut-elle être mise en location saisonnière ? Oui, à condition de prendre quelques précautions

Avant de mettre votre bien en location pour le temps où vous ne l’occuperez pas, il faut impérativement prendre contact auprès de votre assurance pour vérifier que votre contrat couvre la location du logement. Si c’est le cas, vous êtes libre de fixer le tarif et la durée de la location, ainsi que les lieux de diffusion de l’annonce. Des sites spécialisés existent, tels que Homelidays ou Airbnb. Certains propriétaires passent aussi par les journaux locaux… Précaution importante : faire un état des lieux le plus précis possible, à l’entrée et à la sortie des locataires. En cas de dégradation, cela vous permettra de vous rembourser sur le dépôt de garantie, qui correspond le plus souvent à une somme comprise entre 20 et 30 % du loyer.

Un système basé sur la confiance

En plus du montant de dépôt de garantie, le contrat de location doit indiquer également la durée de la location, la somme de réservation versée par le locataire pour bloquer le logement, et d’éventuelles modalités de désistement. Pour vous aider, il existe sur Internet des modèles de contrat de location saisonnière. Ce système est basé sur la confiance. Non seulement vous tirez bénéfice de votre résidence pendant votre absence mais cette dernière est en plus entretenue par un tiers et se trouve hors de la tentation des cambrioleurs, toujours à l’affût pendant la période estivale des maisons et appartements trop longtemps inoccupés…

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire