L’immobilier en 2016 : une reprise modérée

La Fédération nationale de l’ immobilier a publié le 26 janvier les chiffres concernant les ventes et loyers en 2016, constatant un marché extrêmement dynamique au premier semestre et de bons signes pour les mois à venir.

Le volume des ventes a augmenté de 5,2 % en 2016, les ventes en état futur d’achèvement (VEFA) de 17,4 % et les ventes de maisons individuelles de 18,3 %. C’est ce que révèlent les chiffres de la FNAIM. Des bonds qui s’expliquent notamment par un bon pouvoir d’achat des emprunteurs : grâce à des taux bas, ils ont pu, pour le même prix, acheter en moyenne 5 mètres carrés de plus qu’en 2015.

Un rattrapage plus qu’une reprise

La Fédération encourage toutefois à un enthousiasme modéré, notant que cette progression a ralenti au second semestre, ce qui pourrait signifier qu’elle n’était que le signe d’un rattrapage après des années d’attentisme, plutôt que d’une véritable reprise du marché. Les prix stables auraient en effet permis à des projets jusque-là mis en attente de voir le jour.

De fortes disparités géographiques

Par ailleurs, les moyennes dissimulent de fortes disparités selon les départements. Si la Haute-Corse les tire vers le haut avec ses 13,3 % de croissance, la Lozère en revanche accuse une chute de 3,6 %, et les écarts sont considérables entre les départements les plus dynamiques et les derniers du classement. Reste qu’à moins d’une flambée des taux de crédit en 2017, le marché devrait continuer de bien se porter… En moyenne.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire