Les prix de l'immobilier continueront de baisser en 2014

Immeuble au coin arondi avec colonnes, ParisParmi l’éventail d’études réalisées sur les prix de l’immobilier, l’agence de notation Standard and Poor’s vient de publier la sienne au niveau européen avec ses prévisions 2014. L’agence présage notamment une baisse des prix en France, en Espagne et en Italie.

Après une diminution de 2,1 % en 2012 et de 2 % en 2013, Standard and Poor’s prévoit une baisse des prix des logements résidentiels de 3 % en France cette année. Même son de cloche pour l’Espagne et l’Italie avec des reculs respectifs de 2 % et 1 %. En revanche, les prix devraient connaître une stagnation aux Pays-Bas (0 %) et une légère hausse au Portugal (+0,5 %). Les augmentations les plus significatives auront lieu en Irlande (+3,5 %), en Allemagne (+4 ) et au Royaume-Uni (+5 %).

Le cas particulier de la France

Si l’agence de notation table sur des prix en recul cette année en France, elle prévoit toutefois un léger regain pour 2015 avec une hausse de 2 %. Pour établir ces estimations, elle s’est basée sur la croissance de l’économie française évaluée à +0,6 % en 2014 et +1,4 % en 2015. Les taux des crédits immobiliers, quant à eux, ont atteint leur niveau historique le plus bas en juin dernier, avec 2,89 % hors assurance selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. S’ils étaient amenés à remonter fortement, les prix de l’immobilier baisseraient davantage : un scénario fort peu probable selon l’étude. L’agence de notation a par ailleurs précisé que le ralentissement économique des cinq dernières années n’a pas amélioré l’accessibilité des ménages à l’achat et  que le prix moyen d’un logement équivalait actuellement à 3,8 années de revenus.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

11 Commentaires

  • réseau immobilier 29 janvier 2015   Répondre →

    Le même bilan annoncé partout après chaque étude!

  • Jean de DPE 27 février 2014   Répondre →

    C’est effectivement une bonne nouvelle mais je préfère attendre de voir si les prix baissent vraiment. Simple mesure de prudence, surtout quand l’on sait que les biens immobiliers, en région parisienne par exemple, sont de plus en plus rares donc de plus en plus chers. Il n’y a plus qu’à espérer donc 🙂

  • Hestia Immobilier 19 février 2014   Répondre →

    Merci pour cette information afin de gérer le marché dès le début de l’année

  • Peraldi 18 février 2014   Répondre →

    Tout cela est plutôt une bonne nouvelle : avec des prix qui se sont envolés ces dernières années, il est bon de revenir à un peu plus de stabilité

  • ludovic baratier 6 février 2014   Répondre →

    Bonjour

    La nouvelle est plutôt bonne pour les acheteurs et mauvaise pour les vendeurs.

    Ludovic

    • BRUNET Martine 6 février 2014   Répondre →

      Je me trouve dans les deux cas, effectivement aucune visite pour ma

      maison en vente à Peyrolles j’espère qu’une fois que le soleil sera revenu

      les visites vont se faire, je suis toujours acheteuse une fois que ma maison

      sera vendue sur Venelles, les logissons, les platanes, puyricard.

      Martine

      • MD 4 mars 2014   Répondre →

        Allez sur le site de “mapetitagence.com” vente de particulier a particulier avec l’accompagnement d’un coach et les outils des professionnels de l’immobilier sans… commission d’agence… vous verrez que votre maison se vendra dans un délai raisonnable ….
        Bien a vous

        Madeleine D.

  • Lambert 5 février 2014   Répondre →

    Le prix moyen d’un logement équivaut actuellement à 3,8 années de revenu mais il ne faut pas être smicard !!

  • Lionel 5 février 2014   Répondre →

    Même si les prix continueront à baisser, ce sont avant tout les propriétaires de résidence principale qui seront le plus concernés (sans compter les difficultés d’accès aux financements).

    En effet, c’est plutôt une bonne nouvelle pour l’investissement locatif car la demande de locations devraient exploser du fait de la crise…

    Je dirais que c’est plutôt le bon moment pour investir et non “acheter” pour y vivre…

    • patrick 18 février 2014   Répondre →

      Investir !
      Vous plaisantez, avec ceux qui nous gouvernent…
      Ceux pour qui l’argent pue, sauf celui qu’ils se mettent dans les poches bien sur.

  • LEROY 4 février 2014   Répondre →

    Après toutes ces années de folie des prix, où tous les intervenants de l’immobilier se sont bien gavés,il semble normal que les prix se calment un peu. Il faut insister sur le rôle des banques qui ont organisé un racket des investisseurs et des consommateurs en général … Je ne suis plus propriétaire et je m’en porte très bien! Qu’attendent donc nos dirigeants pour revoir le système financier et bancaire de l’Europe?

Laisser un commentaire