Les diagnostics de performance énergétique sont-ils vraiment fiables ?

Censé informer le futur acquéreur ou locataire de la consommation énergétique du logement, le Diagnostic de performance énergétique (DPE) est la cible d’associations de consommateurs qui accusent sa fiabilité, études à l’appui.

Un baromètre allant de A (pour un logement très économe en énergie) à G (très énergivore), une grille précise et des critères d’évaluation invariables d’un logement à un autre : le DPE est censé être la référence en matière d’outil d’évaluation de la consommation énergétique, avec un calcul exprimé en kWh et en euros. D’ailleurs, chaque propriétaire doit fournir ce DPE pour vendre ou louer un bien. Une démarche obligatoire depuis 2006 pour les bâtiments anciens et 2007 pour le neuf.

Opération assainissement !

Le DPE est-il pour autant au-dessus de toute polémique ? Non, répondent les associations de consommateurs. En s’appuyant sur les mêmes critères d’évaluation (isolation du logement, chaudière…), l’UFC-Que Choisir est tombé sur des résultats différents de ceux livrés par les diagnostiqueurs. Raison invoquée : ces derniers peuvent utiliser une méthode d’évaluation basée non pas sur l’observation du bâtiment mais sur l’analyse des factures énergétiques. Or, cette méthode ne prend pas en compte les habitudes de vie des derniers occupants. Pour les défenseurs des consommateurs, il faudrait procéder à un assainissement du marché des diagnostiqueurs. Ils préconisent également de remplacer le DPE par une étude thermique complète, permettant notamment de quantifier l’économie d’énergie en procédant à des travaux d’isolation. C’est plus fiable mais aussi plus cher : près de 1 000 euros l’étude, alors que le tarif d’un DPE tourne autour de 100 euros.

Que pensez-vous du DPE ? Faites-vous confiance en ses résultats ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

6 Commentaires

  • Sophie 16 octobre 2013   Répondre →

    Personnellement, je ne fais pas entièrement confiance aux résultats d’un diagnostiqueur pour le DPE, puisqu’il ne peut pas donner une indication juste sur la consommation d’énergie du logement. D’ailleurs, c’est bien pour cela que le DPE a une valeur informative. En effet, on ne peut pas contester les résultats car un nouveau paramètre (nouvel arrivant dans le foyer, utilisation du chauffage…) provoquera des changements sur le bilan énergétique.

  • Julie 13 septembre 2013   Répondre →

    J’ai fait récemment des diagnostics immobiliers de notre vieille maison de campagne familiale avant de la vendre. Je doit reconnaître que les diagnostiqueur a bien réalisé sont travail comme étant un vrai expert. A la fin il nous a livré une attestation avec un rapport des diagnostics immobiliers obligatoires. Le cabinet siège à bussy saint georges immobilier pour infos.

  • beylot 15 août 2013   Répondre →

    De trop grandes différences d’un diagnostiqueur à l’autre. Ex: le montant de la conso énergétique basée sur les consommations (factures edf) globalise les conso, chauffage,cuisson, eau chaude, appareils ménagers etc… sauf qu’il est précisé sur le document DPE que ce chiffre est le reflet des consommation uniquement chauffage et eau chaude. De qui se moque t-on? Autre désacord le chiffre du DPE est obtenu en fonction des M2 de l’habitation, (pas de loi Carrez sur maison hors syndic de copro) donc il suffit d’augmenter ces dit M2 et le tour est joué, vous avez un chiffre beaucoup plus alléchant mais FAUX!!!
    Plus le DPE se complique et plus il est maléable à souhaits.

  • j luc 13 août 2013   Répondre →

    pourquoi cette profession n’est elle pas encadrée, diagnostic corrompu, agent immobilier consentant et aucun recours possible après constatation du faux diagnostic. C’est du vol autorisé

  • Ce qui est bien dommage c’est que beaucoup de diagnostiqueur sont corrompus par les propriétaires pour arriver à vendre au plus cher leur bien.

  • atial 29 juillet 2013   Répondre →

    allez dire à un propriétaire bailleur que désormais le dpe c’est 1000 €, déjà que 100 euros ils râlent !!!!!! et ce n’est pas un assainissement des diagnostiqueurs qu’il faut mettre en place mais assainir les “têtes pensantes” qui pondent les lois sans connaitre le sujet !!

Laisser un commentaire