Les dépenses énergétiques d’un logement : un critère à prendre en compte

Chaque année, les dépenses énergétiques liées au logement pèsent lourd sur notre budget. Alors lorsque l’on veut louer ou acheter un bien, mieux vaut regarder l’étiquette énergétique ou même demander la réalisation d’un bilan énergétique pour la maison ou l’appartement visé. C’est-à-dire ? Explications.

L’étiquette énergie d’un logement permet tout simplement de connaître, ou au moins d’estimer sa consommation d’énergie. Pour le calcul, différents éléments sont pris en compte comme la production de chauffage, d’eau chaude ou encore les consommations électriques. Calculer son étiquette énergie assure une vision globale sur la consommation appelée par le logement et donc sur les dépenses annuelles engendrées. Elle est d’ailleurs obligatoirement fournie lors de la location ou de la vente d’un bien.

Pour dresser un bilan énergétique, vous pouvez demander les services d’un professionnel. Il établira un DPE (Diagnostic performance énergétique) qui regroupera les caractéristiques techniques et énergétiques de votre logement. Le classement est reflété par une lettre de A à G, A désignant les biens les moins énergivores et G les plus consommateurs d’énergie.
Alors que la moyenne des logements français affiche un DPE en classe E (250 kWh/m/an), il est facile de gagner des euros en améliorant l’étiquette énergie de votre logement. Comment ? En réalisant des travaux de rénovation et d’isolation pour limiter vos consommations. Investissement au départ, votre portefeuille et votre qualité de vie le ressentiront fortement ! Astuce : l’État propose aujourd’hui de nombreuses aides à la rénovation, renseignez-vous !

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire