Le viager, vous connaissez ?

Devant l’attentisme ambiant, les propriétaires ne sachant plus très bien si le moment est opportun pour vendre ou non et les acheteurs pour acquérir un bien, de plus en plus de particuliers optent pour la vente ou l’achat en viager. Petit zoom sur ce type de transaction.

Le viager, vous en avez entendu parler mais savez-vous précisément en quoi il consiste ?

Si vous êtes acheteur, cela revient à payer au vendeur du bien immobilier une rente régulière durant toute la durée de vie de celui-ci. Ce dispositif, très prisé des propriétaires âgés leur permet de s’assurer des revenus réguliers jusqu’à la fin de leur vie. Pour l’acquéreur, le viager est le moyen de devenir propriétaire d’un bien en évitant de débourser l’intégralité du prix de vente, il n’en paye en effet qu’une partie définie alors comme le « bouquet », puis verse des rentes régulières, dites rentes viagères. Les montants de ce bouquet et des versements peuvent être définis d’un commun accord entre le vendeur et l’acheteur, mais le plus souvent l’entremise d’un agent immobilier ou d’un notaire est recommandée pour ce type de transaction.

Viager libre ou occupé

Sachez toutefois que le prix tient compte de plusieurs critères : la valeur du bien au regard du marché, l’âge du ou des vendeurs et si le viager est vendu libre ou occupé. Dans ce dernier cas de figure, deux possibilités s’offrent donc à l’acheteur. Si le viager est vendu « libre », l’acquéreur peut librement occuper le bien ou le louer. Dans le cas d’un viager vendu « occupé », le vendeur qui cède son bien choisit de l’occuper jusqu’à son départ volontaire ou son décès dit « imprévisible », c’est à dire non lié à d’éventuelles maladies dont pourrait souffrir le vendeur et dont l’acheteur aurait eu connaissance préalablement à l’achat. La vente en viager est comme tout contrat juridiquement très encadré, en cas de non paiement des rentes régulières ou de résiliation du contrat par l’acheteur, le vendeur est en droit de conserver son bien et toucher le bouquet. Alors, tenté par un achat ou une vente en viager ? Qui parmi vous a acquis un bien immobilier par cette voie ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire