Le moment ou jamais d’acheter un bien immobilier ?

Avec des prix de vente en net recul par rapport à l’an dernier et des taux de crédit immobilier historiquement bas, serait-ce vraiment le bon moment pour acquérir un appartement ou une maison ? A moins qu’il faille encore attendre un peu… Analyse.

Oui, le contexte est favorable !

Alors que les prix de l’immobilier avaient atteint des records en 2012, les professionnels de l’immobilier observent actuellement une baisse généralisée : -2,6 % sur l’ensemble des biens en France au premier semestre, par rapport à la même période il y a un an (-1,9 % pour les appartements, -2,8 % pour les maisons). Dans le détail, c’est dans le grand quart nord-ouest du pays que les baisses sont les plus importantes, avec par exemple -8,8 % en Basse-Normandie ! A Paris aussi la chute est significative : -3 %. Comme dans le même temps les crédits immobiliers sont bas (autour de 3 %) et risquent de vite remonter, il faut foncer.

Non, attendez encore un peu !

La chute vertigineuse annoncée n’a pas (encore) eu lieu. La raison ? Les vendeurs hésitent encore à faire des concessions sur la valeur de leur bien. Résultat, les agences se trouvent actuellement avec un gros stock d’invendus qu’il faudra bien finir par brader. La baisse des prix devrait donc continuer dans les prochains mois. De plus, mieux vaut peut-être attendre la fin de l’année, qu’on en sache plus sur la mise en application des mesures gouvernementales promises récemment, notamment celle concernant les plus-values immobilières.

Et vous, pensez-vous que c’est le bon timing pour acquérir un appartement ou une maison, ou faut-il encore espérer une baisse des prix dans les mois à venir ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

19 Commentaires

  • LANGON IMMOBILIER 4 septembre 2013   Répondre →

    Prix a la baisse, taux de crédit faible, il est clair que c’est le moment si le doute s’est installé chez le futur acquéreur. Le redémarrage est devant nous.

  • On assiste à une chute des prix depuis fin 2012, mais cette diminution des prix est encore très peu significative, il est donc ainsi envisageable d’acheter actuellement, mais une attente supplémentaire ne serait pas non plus inenvisageable

  • Je pense que c’est le moment puisque les taux sont bas. Le faite que des propriétaires qui n’arrivent pas à vendre depuis plusieurs mois et avec l’effet de la crise ils seront bcp plus prêt à discuter leurs prix

  • Immobilier Traoudant 24 juillet 2013   Répondre →

    Quand les taux de crédits baissent & le prix de l’immobilier aussi, alors, les gens sont encouragés et investissent dans l’immobilier, sans rentrer dans des calculs complexes.

  • MOSCOVITZ Martine 23 juillet 2013   Répondre →

    A trop attendre certains risquent de payer plus cher.

    1/Actuellement les taux de crédit sont très bas. J’ai lu dernièrement 2,95% sur 20 ans…
    2/Je ne crois pas que le prix de l’immobilier va descendre d’une façon spectaculaire et rien ni personne ne peut indiquer de façon certaine un changement dans ce sens
    3/ la TVA à 19,60 va passer à 20% le 1er janvier 2014 soit une hausse de 0,40% sur les frais de Notaire déjà touchés ! sur les déménagements, les travaux etc…
    4/ en ce qui concerne les résidences secondaires il y aurait un changement positif dès Septembre et c’est tant mieux pour les retraités et pré retraités.

  • immobilier taroudant 22 juillet 2013   Répondre →

    Peut être que que la chute des prix est encore à venir, mais vaut mieux plonger, profiter actuellement de la baisse des prix et des taux en baisse des prêts, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve.

  • Robert Vacheresse 12 juillet 2013   Répondre →

    Bonjour,
    L’augmentation de la durée à 30 ans de la plus value sur les résidences secondaires jouent beaucoup sur les ventes, le petit contribuable qui va pouvoir se permettre un deuxième achat seulement à partir de 50 ans minimum, si il veut profiter de la revente çà va le mener à 80 ans, 72 si la loi change. Je présume qu’il va hésiter à acheter. Celui qui a déjà acheté est pris au piège comme Sarkozy a passé de 15 à 30 ans en cours de route, donc ce petit investisseur si il n’est pas dans le besoin et bien il ne vend pas et c’est autant de transaction qui ne se font pas. Ramener la durée à 22 ans c’est mieux mais c’est encore trop long car ce contribuable reste maitre de son capital de toute façon. Robert

  • A mon avis, c’est le bon moment pour investir dans l’immobilier. Il faut profiter du niveau relativement bas du taux de crédit. Car si l’on attend vers la fin de l’année, le cycle risque de basculer, ce qui pourrait induire une augmentation du taux de crédit avec l’augmentation du prix d’achat d’un bien.

  • joly 10 juillet 2013   Répondre →

    il faut encore attendre les prix n’ont pas encore assez baisser par rapport au pouvoir d’achat des particuliers qui hésitent encore beaucoup sur une Economie européenne incertaines plus et pour moi l’immobilier et trop chère par rapport au salaire qui n’evolue pas alors que tout est a la hausse (gaz, electricité, assurance, carburant, plein de course, prix des vehicules etc….) alors tous cela ajouter meme de 10% de baisse de l’immobilier c’est 25 a 30% de baisse qu’il faut

  • Revax 10 juillet 2013   Répondre →

    Il est surtout urgent d’attendre, au pire les taux remonte et les prix baissent dans la foulée.
    Au mieux les taux restent stable et les prix baissent.

    Dans tout les cas attendre est gagnant.

    Même en cas de revente avant rachat, vendre moins cher c’est aussi acheter moins cher.
    Les seuls qui ont à perdre dans l’attentisme ambiant ce sont les agences qui vivent uniquement sur les volumes mais bon s’ils ne faisaient pas des estimations farfelus et n’acceptaient pas des mandat surestimés ils vivraient mieux, on vas pas les plaindre.

    Et pour les septiques, amusez vous à regarder les titres des journaux lors de la dernière crise de l’immobilier (91 à 95, vive internet qui archive tout) tout les 2 mois il y avait des “experts” qui vous expliquez que la reprise était là en étant contredit par la réalité à chaque fois.

  • Thierry 10 juillet 2013   Répondre →

    Globalement une remontée des taux de 1% entraine pour un emprunt de 100K€ une perte de seulement 9K€ (soit 9%).

    Donc le coup : acheter tant que les taux sont bas n’est pas si valable

  • Oeuvray 10 juillet 2013   Répondre →

    Bonjour à tous,

    La “Bulle” immobilière n’as pas encore implosée, lorsque cela arriveras
    les prix vont tellement dégringoler que même avec des taux supérieurs à ceux d’aujourd’hui nous y serons gagnant.Pour souvenir la chute vertigineuse dans les années 80″.
    Nous revivons exactement le même scénario, création d’une inflation virtuelle débridée du marcher par les professionnels voraces de l’immobilier
    pour s’en mettre plein les poches, puis casse g…. obligatoire en bout de course fort d’un marcher au antipodes de toute valeurs réel. Si la situation se répète à l’identique cela baissera au moins des deux tiers des prix maximum atteins en 2012.
    De toutes façons nous allons vite être fixé car le déclin est amorcé.
    A quelle vitesse cela va-t-il se produire? je pencherais pour une exponentiel
    avec un aboutissement courant 2014; mais ce n’est qu’un avis issue d’un long suivi du marcher sur 10 ans.
    Mon conseil, patienter encore un peu le jeux en valant la chandelle*

  • David 10 juillet 2013   Répondre →

    Bonjour,
    Je pense que le moment est venu pour vendre un bien ou en acheter un.
    Nous voulons vendre notre bien car trop grand pour nous ,mais pas à n’importe quel prix, pas question de le brader, d’autant plus que nous souhaitons faire l’acquisition d’une maison plus petite.
    Nous sommes retraités.
    Christiane

  • steve 10 juillet 2013   Répondre →

    bonjour
    les prix de l’immobiliers ne sont pas au plus bas et peuvent encore baisser;de plus avec la crise ,beaucoup de bien sont a la vente ,mais pour
    la plue part ,en mauvais etat
    ça fait 24 mois que je recherche une maison et apres 60 visites,aucune
    ne me convient car il y a beaucoup de travaux de remise en etat

  • eric 9 juillet 2013   Répondre →

    Bonjour,

    Je pense que c’est le bon moment pour acquérir un bien immobilier voire même renégocier un taux d’emprunt si l’achat immobilier a déjà été réalisé. D’ailleurs je ne suis pas certain que le marché immobilier continue à subir une baisse des prix car la demande reste très forte malgré tout.

  • viager immobilier 9 juillet 2013   Répondre →

    D’une part c’est le moment favorable, et d’autre part non. A mon avis, si l’on recherche toujours à repousser les choses à demain, on risque de ne plus le faire après. Vaut mieux battre le fer tant qu’il est chaud.

  • Bonjour,
    En effet, c’est le bon moment d’investir dans l’immobilier. Mais attention, il ne faut pas oublier de faire appel à des diagnostiqueurs pour évaluer l’état des lieux de l’immobilier dont vous aller y investir.
    Je vous recommande lediagnostiqueur immobilier St Thibault, c’est le meilleur.

  • Ludovic Baratier 9 juillet 2013   Répondre →

    Bonjour

    Il semble que cela puisse être le bon moment d’autant plus que les crédit peuvent remonter au niveau de leurs taux

    Ludovic

  • Clok 8 juillet 2013   Répondre →

    A ce moment c’est l’été, la saison des ventes, mais enfin, on peut se permettre d’attendre les saisons creuses.

    Pour savoir maintenant si les prix vont baisser tout autant qu’ils ont montés ces dix dernières années, avec la seule explication d’un contexte économique très difficile, alors là, joker, je ne sais pas.

Laisser un commentaire