La vente immobilière, source d’inquiétude

A l’occasion du salon RENT qui s’est tenu début octobre à Paris, OpinionWay a révélé les résultats d’un sondage sur la vente immobilière réalisé pour MeilleursAgents. Il en ressort que si le projet est enthousiasmant pour une large majorité des vendeurs, il peut aussi s’avérer angoissant.

79 % des 2 502 personnes interrogées pour le sondage OpinionWay/MeilleursAgents jugent enthousiasmant le projet de vendre leur bien immobilier. Toutefois, en parallèle, plus de la moitié estime qu’il est aussi une source d’inquiétude. Les raisons : 80 % des personnes inquiètes craignent de ne pas vendre au prix espéré ou, pour 63 %, de ne pas vendre dans les délais. Sur la question du prix, les recherches sur Internet sont considérées comme une aide précieuse, puisque 76 % des vendeurs effectuent en priorité une recherche digitale pour se renseigner sur le sujet.

Une relation compliquée avec les professionnels du secteur

Le choix d’une agence immobilière est aussi problématique pour 64 % des Français, ce qui explique sans doute que plus de la moitié soit tentée d’opter pour une transaction entre particuliers, un chiffre qui monte à 68 % pour les moins de 35 ans. Au final, ce sont un tiers des ventes qui se réalisent par ce biais. Les propriétaires espèrent ainsi économiser les frais d’agence et vendre plus vite, mais la question de la confiance intervient aussi, puisque 23 % des vendeurs manquent de confiance envers les agences. La profession a d’ailleurs une mauvaise image selon 47 % des répondants.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Un commentaire

  • BOUESNARD 13 octobre 2018   Répondre →

    Je suis une candidate locataire et cela n’est pas facile non plus, étant maintenant retraitée avec une rente ne m’autorisant pas à choisir vraiment ce que je souhaiterais, j’ai du mal à choisir entre les différents logements pas très attirants que l’on me propose, même s’ils sont conforme et salubre, la petitesse ou la visibilité sur une cour et un mur n’est pas encourageant pour y vivre au quotidien.

    D’autre part, si parfois il n’y à pas d’honoraires à payer, la plupart du temps ce n’est pas le cas et si cette sommes est légitime au vu de la prestation, cela pèse dans un budget de retraité/e…

    Je constate que certaine agences me propose des logements au-dessus de mes moyens, ce qui revient à dire que ne reste plus que la possibilité de manger des pâtes et regarder la télé chaque jour…et dans l’avenir ??? avec l’augmentation du loyer mais pas de la retraite…????

Laisser un commentaire