Investir dans du logement étudiant : que faut-il privilégier ?

C’est un bon plan très tentant : il y a un tel manque de logements étudiants dans les grandes villes que vous êtes certain de trouver des locataires facilement, et l’investissement studio demande un apport personnel moins important que d’autres types de logement. Les réponses à trois grandes questions avant de vous lancer dans ce projet d’investissement locatif

Où acheter ?

Cela va sans dire : mieux vaut viser les grandes villes avec une importante vie étudiante ! Certaines souffrent particulièrement d’une pénurie de logements, vous devrez donc débourser un peu plus pour acquérir un bien mais serez assuré d’éviter la vacance locative. Visez notamment Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille. La côte et les autres lieux touristiques sont particulièrement intéressantes car en été, lorsque votre occupant sera parti et avant l’arrivée du nouveau en septembre, vous pourrez passer de logement étudiant à location saisonnière. L’idéal est de trouver un studio proche du centre, des campus universitaires et grandes écoles ou, à défaut, de moyens de transports reliant directement ces points d’intérêt.

Vide ou meublé ?

Le meublé est bien adapté car un étudiant n’a pas forcément ses propres meubles. Cela vous permettra aussi de demander un loyer un peu plus élevé. Mais attention : pas question de recaser vos vieux meubles dépareillés. Mieux vaut opter pour du neuf et une décoration harmonisée.

Neuf ou ancien ?

L’ancien est généralement plus accessible, mais moins attractif, en particulier pour les jeunes. De plus, vous risquez davantage de problèmes (côté plomberie et électricité par exemple), qui nécessiteront votre intervention.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire