Immobilier : Cécile Duflot détaille sa feuille de route

La ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement, Cécile Duflot, vient de dévoiler dans les grandes lignes les actions phares qu’elle entend mener dans le cadre de sa politique globale pour le Logement, ce, afin d’améliorer les conditions de vie des Français.

A peine arrivée au Gouvernement, Cécile Duflot a déjà impulsé la mise en place de l’une des mesures plébiscitées par François Hollande lors de la campagne présidentielle, celle relative à l’encadrement des loyers. Le dispositif, dont le décret vient d’être publié, sera effectif à compter du 1er août prochain. Visant à contrecarrer les dérives que connaissent certains loyers dans des zones particulièrement tendues, le Gouvernement a donc décidé de prendre le taureau par les cornes en définissant 43 agglomérations (principalement les grandes villes et les secteurs hautement touristiques) pour lesquelles sera appliquée cette nouvelle loi. Rappelons que celle-ci empêche une augmentation de loyer dans le cadre d’une relocation ou lors d’un renouvellement de bail, ce, tout en prenant en compte les prix à la location pratiqués dans le quartier du logement concerné. Et le ministère de préciser toutefois que «Des dispositions particulières sont prévues pour ne pas pénaliser les propriétaires qui pratiquent un niveau de loyer inférieur au prix du marché ou ceux qui souhaitent rénover leur logement”. 

Doper la construction
Au chapitre des mesures en faveur du Logement, la ministre entend également s’attaquer à la criante pénurie de logements en favorisant leur construction A cette fin, le Gouvernement envisage la construction de 500 000 logements par an, parmi lesquels sont inscrits 150 000 logements sociaux. Parallèlement, des aides à la pierre et le relèvement du plafond du livret A seront mis en place afin de faciliter l’accession au logement. Un effort gouvernemental sera par ailleurs opéré en ce sens en libérant du foncier détenu par l’Etat au profit des collectivités, dégageant par la même des surfaces constructibles. Ainsi, pour ne citer que la capitale, près de 8050 logements  pourraient être construits sur une surface de 59 hectares actuellement propriété de l’Etat. Soulignons qu’aujourd’hui, la plupart des communes ont une obligation légale de remplir certains quotas en termes de nombre de logements sociaux mais force est de constater que beaucoup de communes ne répondent pas favorablement à cette ordonnance. Cécile Duflot refuse cet état de fait et défend bec et ongle sa volonté de mixité sociale en annonçant que les communes contrevenantes se verront infliger des amendes plus lourdes pour on respect des quotas ainsi imposés.

Soutenir les économies d’énergie
Enfin, la ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement promet, dès le mois de septembre, l’instauration d’un « plan de performance thermique de l’habitat » qui permettra d’équiper chaque année un million de logements d’une isolation thermique afin de limiter entre autres les dépenses énergétiques mais aussi de professionnaliser un secteur qui peut être levier en termes de créations d’emplois. Alors, êtes-vous convaincu des perspectives qui se dessinent ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire