HLM ou l'inadéquation entre l'offre et la demande

Se voir attribuer un logement HLM relève souvent du parcours du combattant. Malgré cela, les sociétés de gestion sont parfois confrontées à des refus au moment de faire des propositions aux candidats. Explications.

24 % des demandeurs de HLM refuseraient le logement qu’on leur propose à cause de sa situation géographique, d’après un article paru dans le journal La Croix qui se base sur une étude demeurée confidentielle. Alors que certains pourraient être tentés de crier au scandale en invoquant un pays d’assistés, l’étude révèle certains dysfonctionnements dans la gestion des dossiers. Si les bailleurs HLM se voient confrontés à des refus, c’est tout d’abord parce que les demandeurs ne souhaitent pas emménager dans certains quartiers, comme les zones urbaines sensibles ou ceux trop éloignées des centres urbains. Autres motifs de refus : des logements parfois trop petits par rapport à la composition du foyer ou encore des loyers jugés trop élevés.

Des pistes d’amélioration voient le jour

On compterait actuellement 1,7 millions de demandeurs dans l’attente d’une réponse pour obtenir un logement HLM, avec des délais ne s’échelonnant pas sur quelques mois mais sur quelques années ! Au lieu d’attendre que les services daignent bien vouloir traiter leur dossier, 11 % des candidats se tournent vers le secteur privé ou déposent des demandes auprès d’autres organismes. Jean-Louis Drumont, président de l’Union sociale pour l’habitat propose, pour remédier à cet effet de doublons notamment, une gestion globale à l’échelle des agglomérations, comme c’est déjà le cas sur la métropole de Rennes. Enfin, pour réduire les refus, l’office HLM de la région grenobloise, Actis, a mis quant à elle en place un système de publication d’annonces qui permet de faire une demande pour un logement précis.

Que pensez-vous de ces améliorations ? Permettront-elles de mieux gérer le parc HLM ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

31 Commentaires

  • viager 75 9 décembre 2013   Répondre →

    C’est malheureusement un problème général de société !!

  • toti 11 juin 2013   Répondre →

    j’aimerai une loi spéciale pour les français de souche pour qu’ils arrêtent de se plaindre et penser à autre chose qu’à la jalousie par rapport à des gens qui n’ont plus rien a la base c’est vraiment aussi violent qu’une bonne grosse claque tous ces mots que je lis et à répétition toute la journée je peux vous assurez que ça donne envie d’être aussi violent mais certain n ont pas le langage.

  • Le côté négatif dans les logements HLM c’est la durée d’attente pour pouvoir être loger. ça démotive plus d’un. Du coup, beaucoup préfèrent d’abord rechercher d’autres alternatives.

  • Je peux ajouté également le problème de l’éloignement des hôpitaux, des écoles…

  • rosa 6 juin 2013   Répondre →

    arrêtons de nier l’évidence!
    certains bailleurs osent louer des logements des années 1950 qui sentent l’humidité et sont situés dans des endroits dangereux et un environnement dégradé.
    on a aussi le problème de l’insécurité qui n’est pas pris en compte ainsi que la proximité des services qui est absente.
    on peut se retrouver en zone isolée.
    pour cela les loyers et charges sont élevés.
    de qui se moque t-on?
    le marché des logements sociaux est une arnaque car en vrai, beaucoup devraient être démolis.
    il faut des logements récents et qui respectent l’environnement, l’humain et proches des services, de plus les loyers doivent être contrôlés.
    certains politiciens ont détruit par leur politique ce vivre ensemble!

  • chartier 5 juin 2013   Répondre →

    bonjour j ai demander une mutation hors cite berthe a la seyne sur mer .83500. met rien n aboutie .quand je voit des gens qui demenage s en cesse .je ne cesse de me poser des questions .pourquoi eux et pas moi …je suis seule avec 3 enfants. et me bat chaque jours …..que faut t il que je fasse maintenant…cordialement..

  • Églantine 5 juin 2013   Répondre →

    C’est clair qu’il faudrait revoir les conditions d’attribution des logements HLM et surtout à qui ? Les gestionnaires et les politiques continuent de se mettre des œillères sur ce qui se passe dans ces immeubles mais, aussi dans les bureaux attribuant ces logements. Ils vivront bientôt le résultat de leur politique à n’en pas douter !

  • devis 4 juin 2013   Répondre →

    Bonjour,

    Je suis inter pellée par le message de detresse des deux retraités résidant au 4ème étage et celui d monsieur retraité de 67 ans, je suis aussi une femme de 67 ans et je vis un cauchemar , vs dites à l’assistasociale je suis à la rue réponse vs n’avez pas d’enfants ou d’amis pour vs héberger ebahie je lui réponds vs aimeriez vs loger chez les autres, les enfants de notre génération font leur vie et ns on rame et comme le dit si bien ce monsieur moi aussi je serais morte avant d’avoir un logement social or zones sensibles, je ne rêve pas vive les étrangers ” tous ” ils font la loi en France et désolée je ne suis pas raciste mais stop aidez un peu les votres, il y a des années qu’une loi aurait du être votée pour stopper l’immigration, un l’a fait l’autre a re ouvert les frontières alors maintenant ns subissons et c’est de pire en pire pauvre enfants où allez vs ………..

  • deires 4 juin 2013   Répondre →

    bonjour comme d habitude les etranger au hasard les arabes pour ne pas les nommés et que pensez vous des personnes qui ont les moyens 2 salaires 4000 eur par mois qui passe au dessus de tout le monde par piston pas des etranger comme vous le dites si bien!!!! et qui possede une residence secondaire dans le sud !!!! pensez vous qu ils sont prioritaire !!!!! a mediter!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Mamie Blues 22 juillet 2017   Répondre →

      Avec 4000 euros par mois, si on a les moyens de se loger ailleurs, on s’en va! Rester en HLM, si on a les moyens d’en partir il faut être CON. Etre en HLM n’est pas un privilège, c’est un pis-aller. Ceux qui croient encore que c’est un privilège sont ceux qui n’ont jamais vécu en HLM. Ca vaut mieux que d’être dehors, mais c’est tout! Je vis en HLM depuis 53 ans (1964). J’en ai 60. Autant dire presque toute ma putain de vie. Et j’y crèverai surement! Les loyers sont tellement chers, à cause de la spéculation. Je suis coincé dans mon ghetto. Après toute une vie de travail, tout ce que je peux avoir, c’est cette bouse!

  • Nadine.L. 4 juin 2013   Répondre →

    J’ habite une HLM, à loyer modéré. Les bâtiments sont prévus, doivent être démolis très prochainement. Je veux un F3, le même appartement que je loue actuellement. Ici il existe un vrai problème de logements, (je réside en Bretagne), car la ville ne possède pas d’ F3, vrai que l’on m’a proposé deux appartements donc les pièces sont vraiment trop petites, pas de cuisine, pas de rangement, pas de cave, pas de seillier etc…chambres très étroites, je ne peux rentrer mes meubles. Et bien sur augmentation de loyer et charges. La solution du bailleur et de la mairie, se défaire de ses biens, aberrant. L’ on me fait comprende de chercher par moi même ailleurs, mais les agences immobilières refusent, mes revenus ne sont pas assez hauts. Ces gens ont prévus un plan, mais le fond à l’envers, pas de constructions neuves en vue. Et comme les commentaires plus haut, HLM, pas très recommandables. Ici en Bretagne où vous propose la campagne, bien joli, pas de bus, pas de voiture.. je fais quoi ? Je sais que la France manque de logements sociaux, mais pourquoi démolir alors ? cet appartement me convient et pas question de jeter mes meubles, mes afaires, c’ est ma vie, je n’ai pas encore l’ âge de la maison de retraite.

  • rojat 4 juin 2013   Répondre →

    retraitee serieuse j attends mon studio hlm depuis des annees ou je loge le proprio a vendu seule avec mon chien tout mignon que dois je faire
    en prive on me demande un garant je suis pas difficile et peux payer mon hlm
    j ai ecrit partout de haut en bas rien desesperee

  • pissevinaigre 4 juin 2013   Répondre →

    qui décide de l’attribution des logements sociaux?
    d’abord ça commence a l’urbanisme ou les agents de la mairie sont au courant des constructions de logements sociaux
    ils se servent en premier et leur famille apres il y a les départements et la commune qui ont des réservations pour les leurs
    et que reste-il pour le grand public , des miettes bien sur
    les dossiers de dessous passent desssus et on attends pour avoir un logement social.
    on devrait servir en premier les retraités !: pourquoi, parceque leur éspérance de vie est réduite et que leur pouvoir d’achat est diminué a la retraite sauf pour les fonctionnaires .
    peut étre leur offrir une place au cimetiere ça sera leur derniere adresse principale.y a qu’a voir a Marseille la bande a guerrini plaçes en examen et toutes les crapules corrompus qui refilent les logements a leurs copains
    ça plus les cahuzac et la député socialiste marseillaise comdamné a un an de prison ferme la France va se dissoudre dans l’Europe comme un morceau de sucre dans de l’eau .
    vivement le printemps Français avec en plus des guillotines pour main droite a tous les hommes politique qui volent.moi je vais faire pareil

  • la gicma 4 juin 2013   Répondre →

    Les loyers des logements sociaux sont de plus en plus élevés, je me demande si aujourd’hui l’on peut toujours qualifier ses logements de sociaux.
    Je conseille à tout le monde de devenir propriétaire faire un credit revient moins cher que de payer un loyer H.L.M.
    Nous c’est ce que l’on a fait et on est contant car les loyers ne cessent d’augmenter chaque années et pas qu’un petit peu.

  • Rose-marie Cormier 4 juin 2013   Répondre →

    Bonjour
    Pour avoir vécu a Sarcelles pendant 15 ans je peux vous dire que je comprend parfaitement les gens qui ne veulent pas emménager dans ces quartiers, moi même qui attend un logement HLM depuis 3 ans en étant pourtant reconnu prioritaire Dalo depuis décembre, je ne retournerai pour rien au monde dans ces quartiers pourris et sales, et préfèrerais encore dormir dehors, ou sur une plage dans le sud. J’ai vu pour l’avoir vécu pendant des années certaines populations ne pas savoir se servir au quotidien des poubelles et jeter tout par les fenêtres 20 fois par jour, au point d’avoir des rats sous les balcons de l’immeuble plus gros que des chats, je les ai vus uriner dans les escaliers tous les jours, chier dans les ascenceurs, jeter les couches de bébés et de femmes usagés par les fenêtres, etc…….. Il est inadmissible que les bailleurs ne dégagent pas les gens qui ne savent pas vivre en société, et prèfèrent leur attribuer des logements au détriments de gens civilisés!!! alors que la plupart en plus ont des notes de loyers impayés depuis des lustres, et que leurs enfants dégradent tout le quartier et nous coutent une fortune en impots locaux pour réhabiliter chaque fois , ou reconstruire ce qu ils ont détruits ou brulés a chaque bagarre de quartier ou squatts quotidien dans les halls et escaliers, BREF INVIVABLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Claire Voyant 4 juin 2013   Répondre →

    Le problème des HLM est un problème créé par la cherté des prix.
    Rappelons qu’à Paris dans les années 50 les prix ont été divisés par 15, et que dans les années 92 la baisse a été de 40%, une baisse de 50% efface une hausse de 100%.
    Espérons que la crise actuelle qui commence à faire chuter les prix va les faire descendre à des valeurs accessibles aux moins fortunés.
    Ainsi le problème du logement sera résolu en même temps que celui des HLM.

  • petitgrand 4 juin 2013   Répondre →

    Réponse a Turlais….Mais qui va éduquer ces locataires indélicats???

  • petitgrand 4 juin 2013   Répondre →

    il y a maintenant quelques années nous habitions dans le 19eme, a l’epoque ma fille avait 27 ans et mon gendre 29 ans .Ils avaient fait une demande de logement auprès des HLM .(A ce jour ils n’ont toujours pas de nouvelle)Le plus curieux a la même époque nous avions des jeunes voisins et amis d’origine algérienne qui ont fait la même demande a quelques jours d’intervalle ,ils ont déménagés 2 mois après leur demande dans le 19eme et dans un HLM. J’espère que la raison ne soit pas le fait que mes enfants disposent d’un nom français et nos jeunes voisins d’ un nom arabe.

  • rocher 4 juin 2013   Répondre →

    il faudrait commencé par changer cette loi des 3 mois de préavis qui bloque souvent car elle entraine trop de frais,les régies s’en foute car le loyer est payé alors que des personnes attendent un appartement,. de plus les régies n’entretiènnent pas les logements et cela revient trop cher pour les nouveaux locataires; que font ces régies des cautions qu’elles gardent, elles construisent d’autres logements et continues leurs exploitations de la pauvreté des gens. c’est une honte que cela éxiste,

  • TURLAIS 4 juin 2013   Répondre →

    Bonjour,

    M’occupant moi-même de personnes souhaitant se loger dans les logements sociaux, compte-tenu de leur faibles ressource, toute ne travaillant, les propositions indiquées me paraissent répondre aux problèmes actuellement rencontrés en matière d’attribution de ces logements.
    En effet, les candidats locataires souhaitent pouvoir choisir et le lieu et leur logement et ne pas se le VOIR ATTRIBUER.
    D’autre part, ces mêmes candidats sont extrêmement sensibles à la qualité de vie et à la non dégradation des biens loués. IL faut donc envisager d’EDUQUER les colocataires (propreté, respect des biens et des personnes, donc lutter contre le communautarisme).
    Ceci nous permettrait ainsi de de faire d’énormes économies en matière de dépense d’entretien de ces logements.
    De même la gestion globale et la création d’un fichier d’annonces iraient aussi dans le sens d’une économie.

  • marc 4 juin 2013   Répondre →

    Bonjour,
    Il n’y a que nos politiques pour faire semblant de ne pas voir le problème concernant le refus d’attribution d’un logement.
    C’est vrai, un toit, c’est pour la vie dit-on ! alors il faut soigner les quartiers, cela veut dire aussi réeduquer par la sanction s’il le faut les locataires irrespectueux !
    le logement social est un privilège qui doit être respecté, des français sont amenés à participer davantage fiscalement pour dépenser plus auprès des moins aisés mais il faudrait mettre aussi des conditions, c’est la base de la vie en société !

  • TURLAIS 4 juin 2013   Répondre →

    Bonjour,

    M’occupant moi-même de personnes souhaitant se loger dans les logements sociaux, compte-tenu de leur faibles ressources, les propositions indiquées serasont syf

  • Hendry 4 juin 2013   Répondre →

    En ce qui me concerne j’ai attendu 8 ans pour avoir un logement et j’en ai obtenu un grâce à la Loi DALO après avoir passé presque 2 ans à la rue à la suite d’une expulsion pour vente, qui ne s’est jamais faite (la vente).
    Je souhaite déménager en Pyrénées Atlantique pour me rapprocher de ma fille et là encore on me laisse envisager un délai “d’au moins” 8 ans…
    J’ai 67 ans j’ai donc plus de chances, compte tenu de l’espérance de vie des hommes (74 ans) de mourir seul dans mon coin.
    Il a été établi le regroupement familial pour les maghrébins mais il n’existe pas pour les Français de souche… dont acte!

    • riri 4 juin 2013   Répondre →

      dans le cas du regroupement pour les maghrébins on ne leurs accorde pas de logement ;mais la condition pour un regroupement et de déjà posséder un logement .
      vous n’en avez qu’après les maghrébin ?? au lieu de faire le reproche a vos politique qui ne font pas leurs travail on accuse le pauvre maghrébins , pauvre français.

      • Fifi 5 juin 2013   Répondre →

        Et ceux qui touchent le RSA , qui vivent au bled et bénéficient d’un logement social qu’ils n’occupent pas (la plupart du temps il est sous-loué), ils sont SUÉDOIS?

        Pauvre riri…

  • BOURGEUS BRIGITTE 4 juin 2013   Répondre →

    Madame, Monsieur,
    Retraités tous les deux mais n’ayant pas la possibilité d’aller dans le privé
    loyer beaucoup élevé pour une surface de 60M2 – nous avons du opter pour un T.2. en HLM – Toutefois ces immeubles que nous connaissons depuis plus de 20 ans ont une allure à ce jour de parc spécialement réservé aux étrangers !!! – nous avons fait la demande pour un T3 en R.D.C. car nous sommes au 4ème sans ascenseur et cela commence à être pénible car nous avons de petites activités avec la mairie et la PM et nous faisons beaucoup d’aller et retour chaque jour…. Hors dernièrement nous aurions pu obtenir un T3 au 1er étage et par la négligence des gardiens qui ne nous ont pas fait visité, le logement a été attribué à un jeune couple.. De plus, si certains refusent des logements, il est vrai que nous ne sommes quand même pas obligés de vivre avec des “gens” qui n’ont aucun sens de la propreté, aucun respect de l’environnement – alors qu’on attribue des logements propres et dans des quartiers convenables à ceux qui le mérite – les autres…. tant pis ils seront parqués puisque après tout c’est ce qu’ils désirent – et que l’on ne vienne pas parler de racisme ni de ségrégation – c’est bon !!

    • Fatgirl007 4 juin 2013   Répondre →

      Quelle honte déjà vous êtes 2 pourquoi aller demander un T3 ??? Il y’a des familles qui sont entassées dans des studio ou des chambres et vous venez vous plaindre honteux allons y faisons des guettos revenons dans les années 70 a mon avis vous n avez pas évolué moi je dit mettons les vieux dans des hospices ça fera plus de places pour les jeunes

      • rabah 11 juin 2013   Répondre →

        Eh cocotte , faut te calmer !! si tu veux envoyer les vieux à l’hospice envoie tes parents d’abord

      • pb47480 12 juin 2013   Répondre →

        Pourquoi un T3, pour peut être accueillir leurs petits enfants, ou simplement pour pouvoir garder tout leurs meubles.
        Maintenant vous parlez d’évolution…mais à quelle niveau est la votre? quand vous proposez de mettre les vieux dans des hospices, vous parlez peut-être de vos parents? ou peut-être les aviez vous tout simplement oubliés. Normal pour un néandertalien

        • gruber colette 26 juin 2013   Répondre →

          bravo pour votre réponse c’est exactement ce que j’avais à dire à cette personne vous m’avez pris les mots de la bouche….
          MERCI

    • sonia 4 juin 2013   Répondre →

      bonjour

      moi j’occupe un logement à aix en provence logement du pays d’aix habitat lorsque j’ai pris l’appartement au 4 eme étage quand j’ai évoqué mes problemes de santé on m’a dit a prendre ou à laisser j’ai pris mais maintenant en plus de ma spondylarthrite ankylosante j’habite dans un appartement pleins de cafards et j’y suis allergique de plus il y a des punaises de lit au premier deuxieme et troisieme étage cela arrive au 4eme je fais des séjours à l’hopital et toute les semaines chez le médecin car urticaire à cause des cafards
      par contre la directrice du pays d’aix habitat c’est pris pour elle toute seule un appartement tout neuf à lambesc elle a fait mettre une véranda sur le compte du pays d’aix et j’en passe voir article sur la provence
      par contre vous quand vous demandez à changez pour raison de santé grave et urgent il n’y a pas d’appartement et pourtant dans cet immeuble des appartements sont vides mais habités par les punaises de lit et les cafards meme dans le plafond il y en a
      ecoeurant le comportement des personnes qui donnent des appartements
      pourquoi ils ne viendraient pas vivre dans l’appartement car j’ai moi j’ai un abonnement hopital

Laisser un commentaire