Hausse de la facture d'électricité, comment y survivre ?

Tarifs encore et toujours en hausse ! Le gouvernement a autorisé EDF à augmenter les siens de 5 % depuis le 1er août dernier. Une hausse similaire est également prévue pour août 2014. Quelles solutions dégoter pour ne pas se retrouver sur la paille cet hiver ?

Évidemment, la clef d’une consommation moins onéreuse est l’isolation du logement. Les déperditions d’énergie s’engouffrent en premier lieu par la toiture (35 %) puis par les murs et les planchers (30 %). Si vous êtes propriétaire et que vous avez les moyens d’investir, isolez votre habitation et installez du double vitrage aux fenêtres ! Pour les locataires, reste à convaincre votre propriétaire d’effectuer les travaux… puisque rien ne l’y oblige.

Le chauffage, ce gouffre financier

D’après les chiffres de l’INSEE, le chauffage engloutit plus de 50 % de la consommation d’un logement. Si vous n’avez pas les moyens de vous équiper d’une chaudière à condensation ou d’une pompe à chaleur dernier cri (ou que vous êtes locataire et avez un propriétaire réfractaire) place au système D ! Parmi les astuces : baisser le chauffage pendant la nuit et en votre absence. Un degré de moins vous permet d’économiser 7 % d’énergie.

La chasse aux appareils en veille

Le baromètre AFP-Powermetrix, publié en juillet dernier révèle que les appareils en veille représentent 11 % de la facture d’électricité, soit 86 € en moyenne par an. Une consommation passive qui peut faire l’objet d’économies avec quelques gestes simples, comme débrancher les chargeurs de téléphone laissés dans les prises et éteindre les appareils électroniques au lieu de les laisser en veille.

Que pensez-vous de ces hausses de tarifs ? Vous paraissent-elles justifiées ? Que faites-vous pour ne pas payer le prix fort ?

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

12 Commentaires

  • As du Carreau 5 février 2014   Répondre →

    Le verbe « survivre » est utilisé à bon escient ! Besoin vital pour l’individu, l’on est bien obligé de se soumettre à cette hausse de prix. Une honte… De mon côté, la réduction passe par l’usage minimal du gaz (trop cher) et j’ai investi dans une poêle à granulé pour la pièce à vivre.

  • braedt 17 septembre 2013   Répondre →

    fut un temps où sous Marie Antoinette , on disait le peuple réclame du pain , elle répondait donnez leur de la brioche , on sait comment cela a finit , tant que la majorité des francais n’aura pas faim on continuera à être des vaches à lait : impots en hausse , rds , csg , tva , chauffage : gaz , éléctricité fuel ect ………… TOUT EST EN HAUSSE on y va tout droit , mais quand estce que les français vont Tous descendre la rue , à quand ?

  • AGATHE 12 septembre 2013   Répondre →

    Je trouve que c’est abérant que les tarifs EDF et Gaz prennent autant d’augmentation alors que les salaires des fonctionnaires (j’en suis un) sont bloqués depuis 2000. Aucune augmentation des revenus, mais toujours plus de taxes et de factures à payer. Pourquoi prendre sur les petits et moyens salaires (qui deviennent de + en + maigres), alors qu’il y a tant de gaspillage au niveau des communes (allumage public pendant une journée entière pour vérifier que tout fonctionne), éclairage des enseignes et vitrines des magasins à tout va ! et les collectivités qui laissent les lumières allumées sans personne dans bureaux ! C’est facile de s’en prendre aux ménages les moins riches alors que les + fortunés s’en moque de payer un peu plus et surtout de gaspiller ! Il faut qu’EDF et GDF-SUEZ et les autres se mobilisent pour réduire leurs bénéficies et là, l’on est pas sorti de l’Auberge ! Arrêtez de prendre les ménages comme des pigeons à fric !

  • peony81 3 septembre 2013   Répondre →

    Papyjo dit de faire venir un agent EDF ! êtes-vous sur que cela soit gratuit ? Merci de bien vouloir me confirmer.

  • peony81 3 septembre 2013   Répondre →

    Bonsoir à tous ! Cette actualité tombe à pic ! J’habite dans une résidence et suite à ma facture de régularisation je dois payer 249€ alors que j’ai eu des prélèvements de 55€ sur 10 mois soit 550€ + 249€ faites le total ! Je vis dans un petit 50 m2, seule, j’ai froid tout l’hiver car je mets les radiateurs sur “éco” tout le temps et je fais attention à tout ! Je viens de faire le tour d’une partie des locataires et c’est la même constatation chez tout le monde ! Tour à tour les différents agents appelés par téléphone parlent pour l’un d’un cumulus mal réglé, pour d’autres appareils ménagers “énergivores” enfin bref, ils nous “enfument” pour mieux faire passer ” le courant” ! C’est honteux !

  • jocelyne 3 septembre 2013   Répondre →

    C’est quand meme abérant que dans un pays où nous avons les centrales nucléaires l’électricité coute plus cher que dans des pays où il n’y en a pas comme l’Italie!!!!

  • kattryn 1 septembre 2013   Répondre →

    Ils ne savent plus où puiser…
    Devrons-nous nous éclairer à la chandelle ?
    Et les entreprises qui elles , restent allumées , éclairées toute la nuit ?
    Les logements , bureaux de l’état surchauffés ?

    Moi , si je réduis , je ne m’éclaire plus , ne me chauffe plus du tout.
    Hé bien soit , je ne chaufferai pas.

  • James 28 août 2013   Répondre →

    Vive le chauffage collectif! Pas besoin de baisser le chauffage, les HLM ou la SOCRAM s’en charge. Le pire reste l’électrique, pas foutu de dépasser les 15 degrés en le laissant à fond pour ne pas avoir froid la nuit!

  • Nicolas 28 août 2013   Répondre →

    Cette hausse des prix est le reflet des directives que veut appliquer l’oligarch… je veux dire, le gouvernement, similaires à celles appliquées en Grèce. L’objectif étant comme nous le savons tous, d’enrichir les riches et d’appauvrir les pauvres pour faire sombrer la France dans un chaos social (cf. évènement en Grèce).

    Le vol se caractérise par une soustraction des biens d’autrui; EDF ne sont pas les principaux responsables de cette hausse mais sont bien co-auteurs de cette “infraction légale” envers le peuple. La meilleure solution pour ne pas payer le prix fort consiste à détrôner ces rois en constante soif de pouvoir et d’argent.

    Les français vont-ils continuer à se laisser faire ?

  • daldossii 27 août 2013   Répondre →

    Merci beaucoup pour tous vos conseils. Ils sont très utiles.Cette fois-ci, je ne savais pas pour le chargeur de tel qui reste branché.

  • debergue 27 août 2013   Répondre →

    J’ai une villa à DRACY-le-FORT , Saône et Loire, d’une surface habitable de 170m2, avec un sous-sol. Seul le RDC est occupé. Ma consommation gaz de France s’est élevée pour l’exercice 2012 à 950 €. Plusieurs raisons peuvent expliquer le montant de cette facture. 1èrement l’isolation. En effet ,j’ai posé moi-même ” deux types” d’isolation . Une première avec des rouleaux de 10mX0,50 multifeuilles argentées, présentées comme l’ équivalent thermique de 20cm d’épaisseur de laine de roche. J’ouvre une parenthèse, car en réalité le thermique n’est que l’équivalent de 10cm. Donc faux. Ma deuxième isolation je l’ai faite avec de la laine de roche ,épaisseur 20 cm. A cela s’ajoute une isolation de 20 cm au plafond ,de même que sur les murs lors de la construction, et bien sûr j’ai du double vitrage. Je dois ajouter que le climat est assez tempéré, ce qui explique cette faible consommation, compte tenu que le thermomètre n’affiche jamais moins de 21°c dans les pièces. Quant au type de chaudière, il s’agit d’une frisquet

  • Papyjo 27 août 2013   Répondre →

    Faites venir un agent EDF pour faire un bilan thermique de vos installations électriques, c’est gratuit;
    Généralement la puissance souscrite est trop importante et votre contrat mal adapté à vos besoins.
    Exemple : 6 kva (30 Ampères) sont largement suffisants pour satisfaire tous les besoins ménagers en tout électrique (sauf chauffage)
    Evitez gaz + Electricité, vous payer deux abonnements et deux comptages
    l’ADEM peut vous conseiller gratuitement

Laisser un commentaire