Grandes villes : des loyers en baisse

glückliches paar übernachtet in neuer wohnungBonne nouvelle pour les locataires sur le point d’emménager ! 60 % des villes de plus de 146 000 habitants ont enregistré des diminutions de loyer depuis le mois de janvier. C’est ce que révèlent les derniers résultats de l’Observatoire Clameur.

Les loyers ont augmenté de 0,6 % en moyenne alors que l’inflation s’est établie à 0,9 % en 2013 (contre 2,2 % et 2 % en 2012). Un ralentissement qui influence le comportement des ménages, beaucoup moins enclins à déménager. 23,8 % d’entre eux ont changé de logement depuis janvier, soit le plus faible niveau observé depuis 1998 selon Clameur. Conséquence : le marché locatif s’en trouve affecté avec des loyers en baisse lors des relocations.

Les villes qui ont enregistré les diminutions les plus fortes sont : Saint-Étienne (-4,7 %), Nice (-3,1 %), Paris (-2,8 %), Bordeaux (-2,7 %), Rennes (-1,4 %), Marseille (-1,4 %), Toulouse (-1,1 %), Dijon (-1 %), Strasbourg (-0,7 %), Le Mans (-0,4 %), Le Havre (-0,3 %) et Nantes (-0,1 %). En revanche, les loyers de plusieurs grandes villes continuent leur ascension : +4,3 % à Angers, +4,2 % à Villeurbanne, +3,9 % à Lille, +2,6 % à Lyon, +1,6 % à Reims, +1,4 % à Toulon, +1 % à Montpellier.

Les petites surfaces plus touchées

Les prix des studios, F1 et F2 en location ont connu une faible augmentation des prix en 2013 pour partir à la baisse en 2014(-1,1 % pour les studios et F1 et -0,3 % pour les deux-pièces). Le montant des loyers des biens de trois pièces continuent de progresser mais moins rapidement que par le passé, alors que celui des quatre pièces accuse une plus forte pression depuis le début de l’année…

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

7 Commentaires

  • réseau immobilier 4 février 2015   Répondre →

    C’est une bonne nouvelle pour les locataires, un peu moins pour les propriétaires !

  • Effectivement l’infériorité des augmentations des loyers par rapport à la l’inflation pèse à la baisse sur la rentabilité des investissements dans le logement locatif, et plus particulièrement en ce qui concerne les appartements de petite taille. Pour lutter contre les problèmes de rentabilité le propriétaire soit alors réduire au maximum les charges (limitation au plus juste des frais de maintenance, économies sur les charges de gestion locative…). Concernant l’investisseur potentiel dans l’immobilier locatif, il lui faut rechercher la bonne affaire (saisie immobilière, propriétaire pressé de vendre, promoteur ayant des besoins financiers urgents…) et investir dans le cadre du dispositif fiscal Duflot afin de cumuler la défiscalisation partielle de l’investissement et la déclaration de déficits fonciers.

  • PJC 10 avril 2014   Répondre →

    Nous verrons bien l’impact de la loi ALUR sur cette tendance… A suivre

  • thomas 3 avril 2014   Répondre →

    C’est qu’il est regretable de voir des baisse de loyer alors que les taxes augmentent. Mais malheureusement elles augmentent pour tout le monde. A long terme on peut espérer que l’état y mette son grain de sel pour enfin nous sortir la tete de l’eau… Mais c’est pas demain la veille.

  • TERMINATOR 13 mars 2014   Répondre →

    Je suis louer non professionnel.
    Je ne peux plus.
    Les loyers baisse, les charges et les impôts augmente.Certaines de mes
    affaires, avec les travaux votés par AG, je dois financer de ma poche que les gens habitent dans mes appartements.
    Ridicule.

  • fanfan 13 mars 2014   Répondre →

    c est de la poudre au yeux si la personne qui a que sa pour vivre se voit ces revenus baissé (loyers) et que ces impôts ne baisse pas il vendra donc plus rien a louer que les impôts soit en baisse et c tout nous sommes les plus imposable du monde

  • FIORINO 12 mars 2014   Répondre →

    Une diminution des loyers apportera peut-être une consommation plus importante des foyers modestes et moins modestes, peut-être aussi moins d’impayés dans la mesure ou les loyers sont plus raisonnables.
    A priori une bonne chose cette baisse.

    A.F

Laisser un commentaire