Emprunt immobilier : la donne a changé

house savingsDans le contexte actuel de baisse du marché immobilier et de taux exceptionnellement bas, les lignes bougent en matière d’emprunt. Quelles durées de crédit viser ? Lesquelles éviter ? Quels bons plans pour réaliser la meilleure affaire ? Eléments de réponse.

Dans sa récente étude sur le sujet, le courtier en ligne VousFinancer.com est formel : les longs prêts sont actuellement à éviter. Ils se négocient aujourd’hui autour de 3 % sur 25 ans et 4 % sur 30 ans, ce qui donne une capacité d’emprunt estimée à environ 210 876 euros sur 25 ans et seulement 209 461 euros sur 30 ans, pour une mensualité de 1 000 euros. En clair, accroître la durée de son crédit immobilier n’offre aucun intérêt et ne permet pas de faire baisser les mensualités de remboursement. Actuellement en France, la durée des prêts oscille entre 20 et 25 ans, ce qui constitue une bonne moyenne à ne pas dépasser.

Un courtier pour obtenir le meilleur prêt

Pour obtenir le meilleur taux de crédit avec une durée de remboursement minimale, il faut pouvoir justifier d’un apport personnel maximum. En général, une banque va estimer le niveau d’endettement à 30 % des revenus. Pour négocier le meilleur emprunt possible, il est fortement conseillé de s’adresser aux courtiers spécialisés. Chargés de jouer les intermédiaires pour votre compte auprès des établissements financiers, ils peuvent ainsi obtenir les taux les plus bas. Un service théoriquement gratuit puisque que les banques rétrocèdent une commission au courtier quand un prêt est souscrit par leur intermédiaire.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Un commentaire

  • Dahlab 3 mars 2015   Répondre →

    Bonjour, je voudrais savoir s’il ya une possibilité de faire contracter un prêt sans apport. Quand on a une affaire commerciale en vue et qu’on à pas de moyen y a-t-il moyen comeme de finance un prêt. Merci

Laisser un commentaire