C’est le moment ou jamais d’emprunter… Mais est-ce le moment d’acheter ?

La situation est idéale pour emprunter grâce à des taux bas. Cela signifie t-il pour autant que c’est le moment d’acheter ? D’autres paramètres sont à étudier. Explications.

Des taux de crédit stables et bas

Après avoir touché un bas historique l’an dernier, les taux de crédit immobilier ont entamé une légère remontée pendant quelques mois, mais ils ont désormais tendance à se stabiliser à 1,57 % en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement. Un chiffre intéressant à l’heure où l’inflation, elle, s’établit à 1,2 %. Autrement dit, emprunter n’a jamais été aussi bon marché.

Des prix en hausse

Mais avant de vous précipiter dans l’agence immobilière la plus proche, faites bien vos calculs. Les prix, eux, ont tendance à grimper. La pénurie de biens dans certaines villes, plus particulièrement Paris, signifie que le marché est plus intéressant pour les vendeurs que pour les acquéreurs. En un an, le coût d’un achat a augmenté de plus de 6 % dans le neuf et de 7,4 % dans l’ancien.

Moins de surface pour le même prix

De manière globale, le pouvoir d’achat immobilier est donc en baisse. Dans la plupart des plus grandes villes de France étudiées par le courtier Meilleurtaux, les acheteurs perdent des mètres carrés : pour le même prix et la même capacité d’emprunt, ils ne peuvent plus s’offrir que 52 m2 à Lyon par exemple, contre 54 il y a 6 mois. Il n’y a qu’à Toulon que les acquéreurs peuvent encore faire des affaires par rapport au début d’année, y ayant gagné un petit mètre carré.

 

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire