Construire une terrasse

Les beaux jours arrivés, une terrasse devient vite le lieu idéal pour flâner. Mais attention toutefois à bien choisir sa terrasse en fonction de ses besoins et de l’espace disponible. Si vous souhaitez construire une terrasse, voici quelques questions dont vous trouverez les réponses dans ce dossier : Terrasse en béton, bonne ou mauvaise idée ? Quelle terrasse en bois choisir ? Ma terrasse peut-elle devenir une cuisine d’été ? Une fois bien renseigné, construire une terrasse vous semblera beaucoup plus facile.

 

Quel type de terrasse choisir ?

Terrasse classique, terrasse toiture, terrasse balcon : bien choisir son type de terrasse.

Une terrasse peut se situer à différents endroits : sur un balcon, au bord de votre maison, sur votre toit. Découvrez les différents types de terrasses que vous pouvez choisir.

Pour des raisons pratiques et de simplicité, la terrasse est très souvent une terrasse classique, accolée à la maison. Ce type de terrasse permet de communiquer directement avec l’extérieur, et ainsi d’éviter de longs allers-retours. Le choix de la dimension de la terrasse maison dépend de l’espace dont vous disposez et de vos envies. De manière générale, une surface de 5 à 10 mètres carrés est nécessaire pour installer une table et quatre chaises. Une surface de 10 à 15 mètres carrés sera nécessaire pour y ajouter un espace de jeu. La terrasse maison permet de choisir différents styles. En effet, quatre revêtements de sol sont possibles : le bois, le béton, la pierre et le carrelage.

Sur un balcon, le type de terrasse idéal doit avoir une largeur minimum de 2 à 2,5 mètres, ce qui permet de circuler autour de la table. À la différence de la terrasse maison, le sol de la terrasse balcon ne pourra être revêtu que de matériaux légers tels que le bois ou le carrelage.

Si vous souhaitez construire votre terrasse sur une toiture, la transformation du toit en type de terrasse « toit-terrasse » nécessite l’obtention d’un permis de construire. Il est nécessaire également de veiller à l’étanchéité du toit. Les revêtements de sol pour un type de terrasse tel que le toit-terrasse sont multiples : bois, béton, pierre et carrelage sont possibles.

 

La terrasse en béton pour ou contre ?

La terrasse en béton : avantages et inconvénients du béton pour faire votre terrasse

Construire une terrasse, c’est la solution idéale pour profiter de l’extérieur et manger en plein air. Mais quel choix effectuer ? Terrasse en béton, en bois, en composite ? Découvrez les avantages et les inconvénients de la terrasse béton pour faire le bon choix.

Le choix de la terrasse béton est de plus en plus populaire. Il faut dire que le béton offre à la fois solidité et durabilité. La terrasse béton présente l’avantage d’être résistante face aux intempéries. Outre ce côté positif, elle est également bon marché puisque le coût d’investissement démarre à 15 euros le mètre carré.

Néanmoins malgré le fait que de nombreuses finitions sont envisageables (béton sablé, lissé, coloré), la terrasse béton présente un rendu brut qui n’offre pas toujours l’esthétisme souhaité. En effet, le choix des coloris et des motifs reste tout de même limité et l’apparition de fissure est possible si la pose a mal été effectuée.

À ce titre, le choix de la terrasse béton peut s’avérer être une bonne solution si et seulement si la pose est bien réalisée. Pour cela, il est indispensable d’avoir recours à un professionnel qui utilisera des bétons souples.

Question entretien, la terrasse béton est facilement nettoyable. Un balai, de l’eau et un détergent doux suffisent à nettoyer efficacement ce revêtement de terrasse.

 

La terrasse en bois : laquelle choisir ?

Quand arrivent les beaux jours, quel plaisir de s’installer sur sa terrasse en bois, chaleureuse et moderne. Mais avant l’étape chaise longue, encore faut-il la choisir sans se tromper !

Il existe dans le commerce deux grands modèles pour réaliser votre terrasse en bois.

  • Les lames de bois, à rapprocher du rendu des lames de parquet. Leur largeur et écartement s’adaptent à vos envies. Avantage, les lames de bois peuvent être choisies striées, évitant ainsi de glisser.
  • Les dalles en bois et caillebotis, qui s’apparentent à de petites planches à poser sur de la terre, du sable… Elles s’installent en un tour de main et sont proposées dans une grande variété de motifs et de coloris.

Il vous faudra ensuite choisir entre les différents types de bois.

  • Le bois européen qui est le plus prisé pour son prix abordable et sa résistance. On parle ici du pin, du sapin, du chêne…
  • Le bois composite utilisé pour sa stabilité et sa résistance aux intempéries. Il est composé à 50 % de bois recyclé et à 50 % de PVC (ou polyéthylène).
  • Le bois exotique, plus cher, mais tellement esthétique ! Il n’a besoin d’aucun traitement et est très facile d’entretien.

Vous trouverez les matériaux nécessaires à la réalisation de votre terrasse en bois dans tous les magasins de bricolage.

 

La cuisine d’été

Une cuisine d’été vous permet de profiter des premiers rayons du soleil et de bons petits repas à l’extérieur, sans courir dans toute la maison.

Vous aimez profiter de votre jardin ou de votre terrasse dès que le soleil se met à briller ? Imaginez toutes les promesses qu’apporte l’installation d’une cuisine d’été. Retrouvez nos 10 idées pour une cuisine d’été correspondant à vos besoins.

 

 

Installez une cuisine d’été dans votre véranda

Votre véranda est un endroit où vous aimez lire, il est temps d’y cuisiner et d’y manger dans une cuisine d’été. C’est encore mieux si elle s’ouvre vers l’extérieur.

Cuisine d’été et bar près de la piscine

Si vous avez la chance d’avoir une piscine, pensez aux apéritifs dînatoires que vous pouvez faire en installant une cuisine d’été non loin. Vos amis n’auront qu’une hâte : que vous les invitiez.

 

Montez un bar pour une cuisine d’été

Pas besoin d’être un grand bricoleur pour monter un mur de parpaings et y installer un bar pour sa cuisine d’été. Il suffit de le peindre en blanc ou d’y coller des briquettes pour que ce soit joli. Vous n’avez plus qu’à réviser vos meilleures recettes de cocktails.

On n’oublie pas le barbecue dans sa cuisine d’été

Qui dit été, dit grillade. Hors de question d’oublier d’installer un barbecue dans sa cuisine d’été. Vous pouvez l’encastrer dans le bar ou en choisir un portatif que vous pourrez déplacer en fonction de vos envies.

 

Installez une tonnelle pour votre cuisine d’été

Pour vous protéger du soleil ou en cas de petite averse, une tonnelle peut s’avérer très utile. Il y en a en toile ou en canisses, peu coûteuses et faciles à poser. Un grand parasol peut aussi faire l’affaire.

 

Chinez et récupérez pour votre aménager votre cuisine d’été

Une cuisine d’été n’est pas forcément ruineuse. Vous avez sûrement de vieux meubles dans le garage. Utilisez-les en les remettant au goût du jour avec une couche de peinture ou quelques menues réparations pour avoir une cuisine d’été confortable et peu coûteuse.

 

Intégrez votre cuisine d’été à l’espace extérieur

Pas question de bétonner votre jardin en aménageant une cuisine d’été. Préférez des matériaux et des teintes plus naturels, comme le bois. Cela s’intégrera parfaitement à la végétation environnante.

 

Choisissez un grand plan de travail pour votre cuisine d’été

Un grand plan de travail c’est l’occasion de cuisiner en famille ou entre amis, en découpant petits légumes et viandes pour le barbecue. Certains matériaux sont moins coûteux comme le bois stratifié et d’autres très résistants, comme le marbre.

 

On s’appuie sur les murs de la maison pour sa cuisine d’été

Les murs extérieurs ou d’enceinte de la maison font d’excellents supports à une cuisine d’été. On peut y fixer des meubles, mais aussi de simples étagères où ranger tous les ustensiles nécessaires à la cuisine et à la dégustation.

 

On installe sa cuisine d’été près d’un point d’eau

La cuisine d’été doit contenir une source d’électricité et une source d’eau. Vous pourrez ainsi cuisiner et faire la vaisselle sans quitter vos invités.

 

Construire sa piscine

Construire une piscine chez soi est le rêve de beaucoup de personnes. Cependant, avant de vous lancer dans ce projet, il est nécessaire de se poser quelques questions. Quel emplacement choisir ? À quel moment construire sa piscine ? Pour quel matériau opter ? Quelle forme choisir ? Après avoir trouvé les réponses à toutes ces questions dans notre dossier, il ne vous restera plus qu’à plonger la tête la première.

 

L’emplacement idéal pour construire sa piscine

L’exposition au soleil et au vent, la qualité et la taille du terrain sont des critères déterminants pour choisir l’emplacement de sa piscine.

Trouver le meilleur emplacement pour sa piscine n’est pas chose facile ! Divers critères entrent en jeu. Vous ne vous sentez pas comme un poisson dans l’eau face au choix de l’emplacement de votre piscine ? Voici quelques bouées de sauvetage pour vous aider.

L’emplacement idéal pour votre piscine dépend tout naturellement de l’état de votre terrain. Si ce dernier n’est pas plat en totalité, privilégiez l’endroit où il est le plus plat possible. S’il présente des reliefs dans sa globalité, il est nécessaire de stabiliser le sol avant de construire la piscine.

Si votre terrain est très grand, vous pouvez, selon vos envies, privilégier un emplacement de piscine au plus proche de votre maison pour pouvoir y accéder le plus rapidement possible. À l’inverse, vous pourriez préférer un endroit plus reculé de votre jardin pour profiter du calme, et être à l’abri des regards et des nuisances sonores.

L’orientation de votre terrain est également un critère à prendre en compte pour choisir l’emplacement de votre piscine. Choisir un emplacement ensoleillé semble la solution la plus pertinente. L’exposition au vent est tout aussi importante. Une piscine à l’abri du vent permet de limiter le refroidissement de l’eau, ainsi que la chute des feuilles et autres débris dans la piscine.

Par ailleurs, certaines distances doivent être respectées entre votre piscine et la limite de propriété avec vos voisins. Il convient de se renseigner auprès de la mairie pour connaître les distances à respecter.

 

Comment construire une piscine ?    

Cet été, vous voulez faire le grand plongeon ! Pour cela, vous avez décidé de consacrer les prochains mois à construire une piscine. Comment faire ? Suivez le guide !

Pour en profiter cet été, vous avez décidé de construire une piscine sur votre terrain. Vous souhaitez le faire seul et sans passer par un professionnel ? C’est possible, mais pas sans quelques amis à la rescousse et certains conseils de base.

Avant de vous lancer

Pour construire une piscine, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Une piscine creusée traditionnelle
  • Une piscine enterrée en kit

Quelle que soit l’option retenue, commencez par aller déposer un permis de construire en mairie et faire une demande auprès de l’association des propriétaires de votre quartier. La construction d’une piscine n’est pas autorisée partout.

Construire une piscine pas à pas

Une fois le permis de construire obtenu, vous pouvez lancer les travaux. Les étapes de réalisation de votre piscine sont minutieuses et à suivre scrupuleusement.

On commence par délimiter l’emplacement et les dimensions du bassin (ronde, carrée, rectangulaire ?). On parle ici du traçage de la piscine.

On creuse un trou et des tranchées (pour enterrer la tuyauterie) avec une pelleteuse préalablement louée. Puis, on aplanit le fond de la piscine avant de le stabiliser avec du gravier. On parle ici du terrassement.

On pose ensuite la structure en coulant le béton.

On insère les équipements comme les éclairages ou les skimmers.

On pose le revêtement (liner, enduits…) étanche sur les parois du bassin.

On installe les canalisations, étape minutieuse qui peut demander l’aide d’un professionnel. Le bassin doit intégrer un système de remplissage et un système de filtration dont les normes respectent la réglementation locale.

On raccorde le bassin au local technique grâce à un système électrique.

On pose les finitions, de type margelles.

Enfin, on remplit la piscine, on installe les abords du bassin et on en profite dès les premiers rayons de soleil !

Bon à savoir : dans certaines communes, les piscines sont imposables. Ne pas déclarer son bassin peut causer des problèmes avec la municipalité et même être considéré comme une fraude fiscale.

 

Comment construire sa piscine : l’importance du sol

Construire sa piscine en fonction de son type de sol : conseils et astuces

La construction d’une piscine est un beau projet. Mais pour éviter que ce projet ne devienne un cauchemar, encore faut-il débuter du bon pied et prendre en compte les spécificités de votre terrain. État des lieux de ce qu’il faut savoir et comment construire une piscine adaptée à votre terrain.

Pour commencer la construction de votre piscine, il est indispensable de vous poser la question suivante : comment construire sa piscine en fonction de l’état de votre sol ? L’état du relief et la nature du sol auront un impact sur la construction : il est donc indispensable de ne pas négliger cet aspect.

Peu importe la structure de votre piscine, celle-ci doit être positionnée au meilleur emplacement. L’emplacement idéal est à l’endroit où le sol est stable et même calcaire puisque ce type de sol est solide. Un sol calcaire ne nécessite pas l’installation d’un système de drainage.

En revanche, si le sol est sableux, la piscine risque d’être instable. Alors, comment construire sa piscine sur ce type de sol ? Cela nécessite de renforcer les fondations et d’installer un système de drainage pour éviter que la piscine ne glisse et que le bassin ne se fissure.

Sur un sol argileux, l’humidité que présente ce type de sol est très mauvaise pour une piscine. Un système de drainage et des fondations renforcées sont également fortement recommandés.

 

Quand faire construire sa piscine ?

Faire construire une piscine ne s’improvise pas. Quelle est la meilleure période pour lancer sa construction ? Explications.

Qui n’aime pas se prélasser au bord de la piscine en été ? Et pour pousser le concept plus loin, vous avez cette année décidé de faire construire une piscine chez vous. Avant les délices du farniente, voici quelques astuces pour sa réalisation et surtout pour déterminer le moment parfait pour sa sortie de terre.

Alors que chaque année la chaleur nous donne envie de piquer une tête, ce n’est pourtant pas le bon moment pour construire une piscine. Pourquoi ? Parce que la demande explose à ce moment-là ! Peu de professionnels sont disponibles et les délais d’attente sont considérables. Alors que si vous lancez votre projet entre septembre et avril, les professionnels seront davantage à votre écoute et le chantier sera mené plus sereinement.

En plus, qui dit baisse de la demande dit baisse des tarifs. Vous pourrez ainsi négocier les prix plus facilement qu’en période estivale.

Dernier paramètre à prendre en compte pour bien choisir le moment de faire construire sa piscine, le climat. Si vous habitez une région au climat froid, les travaux risquent d’être retardés par la neige et le gel. L’idéal ? Faire creuser sa piscine à l’automne.

 

Quelle forme pour ma piscine ?   

Choisir la forme de sa piscine n’est pas chose facile. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les différentes formes de piscine

C’est décidé, vous souhaitez faire le grand plongeon et vous offrir une piscine. Rectangulaire, ovale, octogonale, vous ne savez pas quelle forme de piscine choisir. Voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

La forme de piscine la plus populaire est la forme rectangulaire. Il faut dire qu’elle a largement fait ses preuves. Elle est la forme de piscine la plus adaptée pour nager. Outre cette caractéristique principale, la piscine rectangulaire offre bien d’autres avantages :

– elle est facile d’entretien ;

– elle permet à l’eau de circuler de manière optimale ;

– le coût de construction et des accessoires est moins onéreux qu’un autre type de piscine.

Les piscines ovales, octogonales ou de forme libre permettent de s’offrir à la fois originalité et esthétisme. Ce type de piscine s’adapte parfaitement à l’environnement. Il est en revanche moins aisé de nager dans une piscine ovale. Autre inconvénient, et non pas des moindres, ce type de piscine engendre un coût de construction beaucoup plus élevé qu’une piscine rectangulaire classique. Les frais d’entretien et le prix des accessoires suivent la même tendance.

 

La piscine en polyester   

Choisir une piscine polyester, c’est opter pour une piscine rapide. Découvrez les caractéristiques de la piscine polyester

Vous avez hâte de pouvoir plonger dans votre nouvelle piscine. La piscine polyester peut être la solution idéale. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la piscine coque polyester.

La piscine polyester est une piscine coque. La coque est fabriquée en polyester en usine. Elle est moulée dans le polyester, ce qui permet de lui donner toutes les formes possibles. La piscine coque polyester est la piscine enterrée la plus rapide à fabriquer. Une fois démoulée, la coque n’a plus qu’à être installée dans la fosse que vous aurez préalablement creusée.

L’installation d’une piscine polyester est plus simple que celle d’une piscine béton. Elle nécessite simplement de terrasser le terrain et de préparer la fosse, puis d’installer la coque. Suit alors la phase de remblaiement de la fosse. Une fois installée, la piscine coque polyester n’est plus démontable. Il est donc nécessaire au préalable de penser au système de filtration et de raccordement au circuit hydraulique.

La pose de la piscine polyester implique de prévoir une grue pour installer la piscine dans la fosse. Il sera peut-être nécessaire d’aménager votre jardin pour permettre le passage de la grue.

 

La piscine en bois

La piscine en bois : formes, matériaux et installation. Voici quelques clés pour mieux comprendre la piscine en bois

Choisir de construire sa piscine en bois, c’est opter pour l’originalité, la qualité et l’esthétisme. Voici quelques clés pour vous lancer dans cette belle aventure.

Il existe différents types de piscines pour construire sa piscine en bois :

– la piscine en bois enterrée ;

– la piscine en bois semi-enterrée ;

– la piscine hors-sol en bois.

 Ces trois types de piscines sont disponibles en plusieurs tailles, en différentes profondeurs et diverses formes : ronde, rectangulaire, octogonale, ovale.

Construire sa piscine en bois enterrée nécessite des travaux plus importants. Il convient dans un premier temps de choisir le bon emplacement pour assurer longévité à votre piscine. Puis l’emplacement doit être préparé et terrassé. Des fondations en béton doivent être installées. Il ne reste alors qu’à monter et à installer la piscine en bois totalement enterrée ou semi-enterrée.

La piscine hors-sol en bois se présente souvent en kit. Construire une piscine en bois en kit est relativement simple. Vous pouvez toutefois vous faire aider par un professionnel. En toute hypothèse, la piscine en bois doit être entretenue régulièrement. Le bois doit être traité de sorte qu’il soit résistant et que la piscine reste stable.

 

La piscine en béton  

Construire une piscine en béton : avantages, inconvénients, étapes clés de l’installation

Faire le choix de construire sa piscine en béton, c’est opter pour la solidité et la durabilité. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la piscine en béton.

La plupart des piscines creusées sont des piscines en béton. Il faut dire que le béton s’adapte à tous les types de terrains et à toutes les formes et dimensions de piscine. Construire sa piscine en béton c’est faire le choix d’une piscine durable, car le béton est un matériau solide. C’est également opter pour une piscine personnalisée. Toutes les envies sont possibles lorsque l’on décide de construire sa piscine en béton.

Le temps de construction d’une piscine en béton est en revanche plus long que celui d’un autre type de piscine. La piscine en béton peut être construite soit par la technique du béton coulé ou du béton projeté. L’installation de ce type de piscine est soumise au climat. En effet, pour sécher, le béton a besoin d’un petit coup de pouce du soleil.

Construire sa piscine en béton implique également un investissement important. La matière première utilisée et la main-d’œuvre nécessaire entraînent un coût de construction particulièrement élevé. Il faut compter au minimum 15 000 euros, mais les prix sont très variables compte tenu des diverses possibilités de formes et de dimensions.

 

La piscine en kit  

Une piscine à monter soi-même, c’est possible grâce à la piscine kit. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le kit piscine

Enterrée, semi-enterrée ou hors-sol, la piscine en kit permet de monter soi-même sa propre piscine que vous ayez un petit ou un gros budget.

La piscine en kit se décline sous différentes possibilités. Le kit piscine hors-sol est la solution la plus simple, puisqu’elle ne nécessite pas de travaux préalables. La piscine kit hors-sol se compose de panneaux démontables qu’il convient d’assembler pour construire la piscine. Le kit piscine hors-sol existe aussi bien en bois, en intex ou en acier.

La piscine kit peut également être enterrée. En revanche, ce type de piscine nécessite de réaliser certains travaux préalables (creuser une fosse, stabiliser les fondations). La structure de la piscine kit enterrée est faite de panneaux en acier ou en inox. Les coques sont également disponibles pour une piscine kit.

Une piscine kit est une piscine que l’on peut monter soi-même en suivant le mode d’emploi associé. Malgré tout, l’installation d’un kit piscine n’est pas si évidente. Les fabricants de kits piscines proposent une assistance téléphonique dédiée à celles et ceux qui éprouvent des difficultés lors de l’installation de leur kit piscine. Parfois, il peut être nécessaire de faire appel à un technicien pour procéder à l’installation.

 

La piscine naturelle  

Une piscine respectueuse de l’environnement, c’est possible grâce à la piscine naturelle. Découvrez comment construire une piscine naturelle

Allier esthétisme, respect de l’environnement et lieu de détente, c’est possible grâce à la piscine naturelle. Voici tout ce qu’il faut savoir pour construire une piscine naturelle.

Une piscine naturelle consiste à utiliser un écosystème pour entretenir la qualité de l’eau de la piscine. Pour répondre à cet objectif, la piscine naturelle se compose de trois parties distinctes :

– une première partie, la partie du centre, est le lieu de baignade ;

– une seconde partie, la périphérie du bassin, se compose des plantes aquatiques chargées de la filtration ;

– une dernière zone d’oxygénation et de désinfection contient des plantes oxygénantes.

Pour construire une piscine naturelle, il n’est pas nécessaire de demander un permis de construire contrairement à une piscine creusée classique. Seule une déclaration préalable de travaux doit être adressée avant la construction de la piscine à la mairie de votre commune.

Construire une piscine naturelle nécessite de creuser un bassin naturel, de délimiter la zone dédiée à la baignade grâce à la construction de murs entre zone de baignade et zone de filtration. Pour assurer la filtration de l’eau, il convient de planter, dans la zone de filtration, des plantes épuratives ou oxygénantes.

 

Le local technique de piscine 

Indispensable pour toutes les piscines, le local technique piscine doit faire partie de vos principales préoccupations. Découvrez les caractéristiques du local technique piscine

La construction d’un local technique est indispensable lorsque l’on possède une piscine. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le local technique piscine.

Pour que votre piscine soit bien entretenue, vous devez vous équiper d’un certain nombre d’accessoires comme une pompe ou un filtre. Ces équipements doivent se situer à proximité de la piscine dans un local technique piscine.

Tous les équipements nécessaires pour le fonctionnement de votre piscine doivent être maintenus à l’abri et au sec dans ce qu’on appelle le local technique piscine enterrée ou non. Ce local abrite notamment :

– les produits pour l’entretien de l’eau ;

– un électrolyseur au sel ;

– un chauffage de piscine ;

– une pompe ;

– un système de filtration.

Le local technique piscine doit être construit en même temps que la piscine. Tout comme les piscines, le local technique peut être un local technique piscine enterré, semi-enterré ou hors-sol. Idéalement, il doit être situé non loin de la piscine pour permettre une bonne efficacité de la pompe. Le local technique piscine doit être suffisamment grand pour pouvoir manipuler tous les accessoires qu’il abrite.

 

Installer un spa extérieur 

Envie d’installer un spa à l’extérieur : voici toutes les clés pour combler vos souhaits

Comme 70 % des propriétaires de spa, choisissez le spa extérieur pour profiter pleinement du plein air. Voici quelques clés pour installer un spa extérieur.

Les spas peuvent être installés soit à l’extérieur, soit à l’intérieur d’une habitation. Choisir d’installer un spa à l’extérieur permet d’opter pour tout type de spa que ce soit :

– un spa portable ;

– un spa encastrable ;

– un spa de nage ;

– un spa gonflable.

Le spa extérieur offre également la possibilité de choisir tout type de matériau :

– le bois ;

– la pierre ;

– le béton ;

– la mosaïque.

Le spa extérieur peut être posé sur une terrasse ou être enterré ou semi-enterré. Installer un spa et le poser sur une terrasse permet de choisir un spa portable ou gonflable pour éviter les travaux importants. Ce type de spa présente également l’avantage d’être facilement transportable. Un spa semi-enterré ou enterré implique d’effectuer des travaux importants et de choisir l’emplacement idéal. Il est nécessaire de creuser une fosse, de réaliser des fondations pour que le spa extérieur soit stable et qu’il offre longévité.

cuisine d'été exterieur - piscine

Aménager une cuisine d’été en extérieur

Vous aimez profiter de votre jardin ou de votre terrasse dès que le soleil se met à briller ? Imaginez toutes les promesses qu’apporte l’installation d’une cuisine d’été. En kit ou cuisine sur mesure, retrouvez nos 10 idées pour une cuisine d’extérieure correspondant à vos besoins.

Installez une cuisine d’été dans votre véranda

Votre véranda est un endroit où vous aimez lire, il est temps d’y cuisiner et d’y manger dans une cuisine d’été. C’est encore mieux si elle s’ouvre vers l’extérieur.

cuisine d'été exterieur - véranda

Cuisine d’été et bar près de la piscine

Si vous avez la chance d’avoir une piscine, pensez aux apéritifs dînatoires que vous pouvez faire en installant une cuisine d’été non loin. Vos amis n’auront qu’une hâte : que vous les invitiez.

cuisine d'été exterieur - piscine

Montez un bar pour une cuisine d’été

Pas besoin d’être un grand bricoleur pour monter un mur de parpaings et y installer un bar pour sa cuisine d’été. Il suffit de le peindre en blanc ou d’y coller des briquettes pour que ce soit joli. Vous n’avez plus qu’à réviser vos meilleures recettes de cocktails.

cuisine d'été exterieur - bar

On n’oublie pas le barbecue

Qui dit été, dit grillade. Hors de question d’oublier d’installer un barbecue dans sa cuisine d’été. Vous pouvez l’encastrer dans le bar ou en choisir un portatif que vous pourrez déplacer en fonction de vos envies.

cuisine d'été exterieur - barbecue

Installez une tonnelle pour votre cuisine extérieure

Pour vous protéger du soleil ou en cas de petite averse, une tonnelle peut s’avérer très utile. Il y en a en toile ou en canisses, peu coûteuses et faciles à poser. Un grand parasol peut aussi faire l’affaire.

cuisine d'été exterieur - tonnelle

Chinez et récupérez pour vous aménager votre cuisine d’été

Une cuisine d’été n’est pas forcément ruineuse. Vous avez sûrement de vieux meubles dans le garage. Utilisez-les en les remettant au goût du jour avec une couche de peinture ou quelques menues réparations pour avoir une cuisine d’été confortable et peu coûteuse.

cuisine d'été exterieur - décoration

Intégrez votre cuisine d’été à l’espace extérieur

Pas question de bétonner votre jardin en aménageant une cuisine d’été. Préférez des matériaux et des teintes plus naturels, comme le bois. Cela s’intégrera parfaitement à la végétation environnante.

cuisine d'été exterieur - espace extérieur

Choisissez un grand plan de travail

Un grand plan de travail c’est l’occasion de cuisiner en famille ou entre amis, en découpant petits légumes et viandes pour le barbecue. Certains matériaux sont moins coûteux comme le bois stratifié et d’autres très résistants, comme le marbre.

cuisine d'été exterieur - plan de travail

On s’appuie sur les murs de la maison

Les murs extérieurs ou d’enceinte de la maison font d’excellents supports à une cuisine d’été. On peut y fixer des meubles, mais aussi de simples étagères où ranger tous les ustensiles nécessaires à la cuisine et à la dégustation.

cuisine d'été exterieur - aménagement extérieur

On installe sa cuisine d’extérieure près d’un point d’eau

La cuisine d’été doit contenir une source d’électricité et une source d’eau. Vous pourrez ainsi cuisiner et faire la vaisselle sans quitter vos invités.

cuisine d'été exterieur - sécurité

Avec ces petits conseils, nul doute que vous saurez aménager au mieux votre cuisine d’été et profiter pleinement de l’extérieur et des beaux jours !