Annonces immobilières : comment repérer les arnaques

L’immobilier offre d’innombrables opportunités aux gens peu scrupuleux souhaitant profiter de l’impatience, voire du désespoir de personnes qui recherchent un logement depuis des mois. Pour éviter de vous faire piéger, apprenez à repérer ces arnaques dès l’annonce.

Ca vous parait trop beau pour être vrai

C’est sans doute que ce n’est pas vrai. Photos magnifiques, emplacement très recherché, superficie satisfaisante, le tout pour la moitié du prix habituel pour ce type de bien ? Fuyez ! L’annonce sera peut-être convaincante, expliquant qu’il s’agit d’un logement qu’on souhaite garder dans la famille mais qui a besoin d’être habité, ou encore qu’on cherche à rendre service et qu’on ne loue pas pour l’argent… Ne faites pas preuve de naïveté : personne ne se lance dans l’immobilier par charité.

Une même annonce, plusieurs prix

C’est un vieux truc d’arnaqueurs : ils se contentent de reprendre une annonce existante en changeant simplement les coordonnées et en affichant un tarif plus bas que l’offre d’origine pour vous appâter. En vous précipitant sur la plus alléchante des deux, vous risquez de louer un bien qui n’est plus disponible, voire qui n’existe pas vraiment.

L’orthographe laisse à désirer

Une ou deux fautes, cela peut arriver, surtout sur les sites d’annonces entre particuliers. Mais si les phrases sont presque incompréhensibles et qu’il y a trois fautes d’orthographe par mot, c’est trop ! Vous avez sans doute affaire à un étranger ayant rédigé une offre attrayante dans l’espoir de vous piéger.

 

 

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire