Achat immobilier : prévoir les frais annexes

Il n’y a pas que le coût du logement à prévoir lorsque vous investissez dans l’immobilier : d’autres frais viennent se greffer à votre achat. Pour ne pas exploser votre budget, découvrez lesquels et comment les réduire.

Quels frais à l’achat ?

Si vous passez par une agence pour acquérir votre bien, celle-ci vous prélèvera des frais, mais ils sont affichés clairement en vitrine, vous n’aurez donc pas de mauvaise surprise. Bonne nouvelle, pour un achat dans le neuf, les frais d’agence sont déjà inclus dans le prix de vente, donc transparents pour l’acquéreur. Ceux auxquels on ne pense pas toujours en revanche sont les frais de notaire : progressifs en fonction de la valeur du bien, ils représentent 7 à 8% du prix de vente pour un achat immobilier dans l’ancien alors que dans le neuf ils seront réduits, représentant que de 2 à 3% du prix de vente. Et puis il y a le déménagement : faire appel à des professionnels vous coûtera plus cher, mais même si vous le faites vous-même, pensez à la location de véhicule et au matériel nécessaire pour protéger vos affaires. Enfin, n’oubliez pas les frais de crédit, tels que les frais de dossier et l’assurance décès invalidité généralement imposée par les banques.

Comment économiser ?

Certains de ces frais sont négociables : vous pouvez faire jouer la concurrence entre les agences et entre les banques… En particulier, pour ces dernières, depuis la mise en place de la résiliation annuelle pour les contrats d’assurance. Pour le déménagement, vous avez aussi la possibilité d’effectuer des comparaisons entre les différents prestataires et sur les tarifs de location ou profitez de l’offre éclair d’Eiffage Immobilier, qui prévoit de vous offrir vos frais de notaire et votre déménagement pour l’achat d’un appartement neuf avant le 15 juin 2017*.

*voir conditions sur le site Eiffage Immobilier

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire