Achat immobilier : les primo-accédants en ligne de mire

Plus d’un jeune sur cinq de moins de 35 ans envisagerait d’acheter un bien immobilier cette année, conséquence d’un marché favorable et de taux d’emprunt historiquement bas. Attention néanmoins à bien avoir tous les éléments en main avant de se lancer…

La promotion 2015 des nouveaux propriétaires pourrait être plus garnie que prévue. Daprès un sondage IFOP pour April, 21 % des jeunes âgés de 18 à 35 ans envisagent dacquérir un logement principal dici la fin de lannée. Un taux qui monte à 27 % sagissant de la tranche des 25-35 ans. La nouvelle génération est logiquement attirée par la conjoncture favorable, avec des prix dachat immobilier en baisse de 2,8 % lan passé et qui devraient encore chuter denviron 3 % cette année. Lautre raison, ce sont les taux demprunt historiquement bas : 2,29 % en moyenne en janvier dernier, contre 3,04 % un an auparavant.

Des jeunes trop frileux

Lenquête IFOP révèle aussi que beaucoup de ces nouveaux candidats à la propriété sont en revanche mal renseignés et/ou trop frileux. Ils sont par exemple 30 % à penser que la souscription dune assurance de prêt est facultative. Autre enseignement : sils sont majoritaires à savoir qu’ils peuvent souscrire cette assurance ailleurs que dans leur banque (78 %), 85 % dentre eux préfèrent finalement rester dans leur établissement bancaire. Enfin, l’étude montre que les sondés font globalement une mauvaise évaluation du montant de lassurance-crédit dont ils ont droit. Un conseil aux jeunes prêts à se lancer : révisez bien les articles sur le sujet et faites valoir vos droits !

Source : http://www.april.fr/informations/infographie-les-jeunes-primo-accedants-et-l-assurance-de-pret

 

 

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

2 Commentaires

  • Mathilde 19 mars 2015   Répondre →

    Les résultats de cette étude sont intéressants. Je ne m’attendais pas à des chiffres aussi prometteurs. Je pense que les futurs acquéreurs ont toujours pensé que l’assurance de prêt est facultative, qu’ils soient jeunes ou quelques années auparavant. Certains coûts ne sont pas toujours bien communiqués.

  • PEPIN 18 mars 2015   Répondre →

    Bonsoir
    Merci pour votre article ! Par contre, savez-vous ou pourriez donner les coordonnées concernant les assurances associées au crédit immobilier afin de comparer ! Je dirai même 1 comparateur car les vices cachés sont souvent masqués entre les minuscules lignes, s’il vous plaît ?
    Merci à vous.

Laisser un commentaire