Achat immobilier : calculez les frais cachés

Il n’y a pas que le prix du logement lorsqu’on investit dans l’immobilier. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez à calculer combien vous devrez vraiment débourser. 

Les frais de notaire

Il s’agit plutôt de frais d’acquisition. Au total, ils peuvent s’élever à 3 % du coût du logement pour du neuf, 8 % pour de l’ancien. Ils comprennent les dépenses faites par le notaire lorsqu’il préparait la vente, ses émoluments, les dépenses dues aux formalités (vérification de l’état civil par exemple) et les taxes (cf ci-dessous).

Les taxes

Il s’agit principalement des taxes foncière et d’habitation. Le vendeur les a peut-être déjà payées, mais vous devrez lui en reverser une partie en fonction de la date à laquelle vous devenez officiellement propriétaire. Pour les logements neufs, il peut y avoir d’autres taxes à prévoir. Le plus simple : vous renseigner auprès de la mairie.

Les frais bancaires

Si vous devez emprunter pour acheter, vous aurez à payer des frais de dossier, mais aussi, dans la plupart des cas, une assurance. Lorsqu’elles prêtent gros, les banques imposent en effet souvent une assurance perte d’emploi, qui peut atteindre 0,7 % du montant emprunté.

Les travaux

Il y a les évidences, certes, mais il y a aussi plus discret. Par exemple, si votre futur logement dépend d’une copropriété, consultez les derniers comptes-rendus pour savoir si des travaux ont été décidés et pas encore réglés : ce sera à vous de participer financièrement.

L’acompte

Ce n’est pas à proprement parler un frais caché puisqu’il fait partie du prix du logement, mais il faut y penser ! Au moment de la signature du compromis de vente, le vendeur vous demandera un acompte pour garantir la transaction. Son montant s’élève généralement à 10 % du prix du logement.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Un commentaire

  • Abécassis 11 octobre 2016   Répondre →

    Un épouvantail pour faire peur!
    Chaque logement a ses frais.
    8% peut être inexact pour certains.
    renvoyez les clients vers les pros, ils sont liés au code de la consommation et aux lois Scrivener , Alur SRU etc.
    Ils sont là pour les aider à faire leur choix et les sécuriser.

Laisser un commentaire