Encadrement des loyers : c’est parti à Lille !

C’est la troisième ville la plus chère de France en matière de location immobilière. Rien d’étonnant donc à ce que la capitale des Hauts-de-France soit la première en province à mettre en place l’ encadrement des loyers.

Entre 2000 et 2012, les loyers ont augmenté de 70 % à Lille, contre 50 % en moyenne sur le reste du territoire. Une hausse qui s’explique notamment par le fait que la ville compte énormément de T1 et de T2, dont les prix ont été particulièrement sensibles à cette inflation. Il a donc été décidé que des mesures devaient être prises, et depuis le 1er février, les logements lillois sont soumis à l’encadrement des loyers.

Combien payer ?

C’est par arrêté préfectoral que le loyer de référence est désormais fixé, et les propriétaires ne peuvent pas le dépasser de plus de 20 %. Les abus dans l’autre sens sont aussi contrôlés : le loyer ne peut pas non plus être inférieur de plus de 30 % à ce tarif. La mesure est valable pour toute signature d’un nouveau bail ainsi que pour les renouvellements.

Où se renseigner ?

Plusieurs sources d’information sont disponibles pour les locataires qui veulent savoir s’ils paient trop et pour les propriétaires qui veulent savoir combien ils peuvent demander. Le site encadrementdesloyers.gouv.fr, mis en place lorsque la loi a été appliquée à Paris en 2015, prend désormais en charge les spécificités lilloises. Le site officiel de la Ville propose aussi des renseignements. Enfin, il est possible de contacter l’ADIL (Agence départementale d’information sur le logement) du Nord.

Articles similaires

Laisser un commentaire