Il n’y a pas que les propriétaires qui profitent d’avantages pour se loger ! Les locataires peuvent aussi bénéficier d’ aides au logement pour louer leur résidence principale. Facilités pour payer la caution, pour assumer son loyer en cas de difficultés ou simplement pour le payer tous les mois, à quelle(s) aide(s) financière(s) avez-vous le droit ?

 

Existe-t-il des aides pour la location d’un logement ?

Recherchée par des locataires, l’aide au logement peut prendre différentes formes en fonction de la situation. Pour en bénéficier, un dossier suffit souvent.

tout-savoir-sur-les-aides-a-la-locationSi vous louez votre résidence principale, il existe différentes aides financières qui peuvent vous aider à en supporter le coût mensuel, mais aussi à assumer les frais liés à l’entrée dans les lieux.

Les aides de la Caisse des allocations familiales (CAF) sont au nombre de deux. En fonction de votre situation, vous pourrez toucher l’aide personnalisée au logement (APL) ou l’allocation logement (AL). La première est accordée aux locataires et colocataires sous condition de ressources et de logement. La seconde est destinée aux personnes modestes en fonction des conditions de ressources, de famille, de loyer et du logement lui-même. 

Les aides d’Action logement sont prévues pour aider un locataire à son entrée dans un nouveau logement. Le Loca-Pass est une avance destinée à payer le dépôt de garantie, mais aussi à maintenir le locataire dans son logement s’il peine à assumer le loyer. Le Mobili-Pass est une subvention qui prend en charge certains frais liés au changement de logement pour raison professionnelle. Pour obtenir une ou plusieurs de ces aides, un dossier est à envoyer aux différentes entités (CAF et Action Logement).

 

APL : comment en bénéficier ?

L’APL (Aide personnalisée au logement) vous en avez déjà entendu parler, mais ne savez pas comment en bénéficier. Droit à l’APL, constitution du dossier APL, suivez le guide !

dossier-apl-mode-demploiL’APL (aide personnalisée au logement) est une aide financière mensuelle accordée par la CAF (Caisse d’allocations familiales) aux locataires. Son montant est calculé en fonction du type de bien loué, des ressources du foyer et de sa composition.  

Vous avez le droit à l’APL si vous êtes :

  • locataire ou colocataire d’un logement conventionné et dont le bail est à votre nom ;
  • locataire ou colocataire de votre résidence principale ;
  • locataire ou colocataire dans un logement décent ;
  • résident dans un logement en foyer d’hébergement.

Pour profiter de l’allocation logement, votre dossier APL doit être déposé auprès de la CAF rattachée à votre lieu de résidence ou complété en ligne sur http://www.caf.fr/aides-et-services/les-services-en-ligne/faire-une-demande-de-prestation 

Le versement de l’APL intervient ensuite tous les mois sur votre compte bancaire ou sur celui de votre propriétaire selon la nature de la demande.

Vous pouvez d’ores et déjà estimer le montant de votre APL sur http://www.caf.fr/aides-et-services/les-services-en-ligne/estimer-vos-droits

Bon à savoir : informez votre CAF de tout changement de situation (naissance d’un enfant, perte d’emploi), car son montant peut être revu à la hausse ou à la baisse au 1er janvier de chaque année.

 

 

Comment effectuer une demande d’apl ?

Faire une demande APL papier ou en ligne : tout ce qu’il faut savoir sur les démarches pour obtenir l’APL

demande-apl-les-formalites-a-accomplirUn petit coup de pouce pour payer votre loyer serait de bienvenue ? Voici les clés pour effectuer une demande APL et réduire le coût de votre loyer.

Vous avez trouvé un logement. Sachez que vous êtes peut-être éligible à l’aide personnalisée au logement (APL). Pour faire une demande d’APL, il convient de contacter la CAF (caisse d’allocations familiales) dont dépend le logement concerné. La CAF vous adresse un dossier de demande APL comprenant :

– une déclaration de ressources à remplir et à retourner avec – une photocopie d’avis d’imposition ;

– une attestation de loyer à faire remplir et signer par le bailleur ;

– une déclaration de situation.

Le dossier de demande d’APL doit être complété et signé par le demandeur puis retourné, accompagné des pièces justificatives, à la CAF.

Le dossier de demande d’APL est également téléchargeable sur internet, notamment sur le site de la CAF. Il s’agit du formulaire cerfa n° 10840*05. Ce document doit être téléchargé, imprimé, complété et signé. Il est remis à la CAF accompagné des pièces justificatives.

Pour effectuer une demande d’APL, il est aussi possible de faire la demande en ligne. Plus besoin de se déplacer, la demande d’APL en ligne s’effectue directement sur le site internet de la CAF. Il convient de remplir le formulaire de demande de renseignement et d’envoyer électroniquement la demande.

 

  •  QUESTION – REPONSE   

Que faire lorsque les APL nous sont refusés ?

Vous êtes face à un refus d’APL ? Sachez que d’autres aides au logement existent pour vous aider à louer un appartement ou une maison.

Les APL (aides personnalisées au logement) sont particulièrement utiles pour réduire le montant de son loyer. Si le locataire ne remplit pas certaines conditions (plafond de ressources, logement conventionné, etc.), les APL peuvent lui être refusées. Pas de panique, d’autres aides au logement existent.

Les jeunes ménages ayant des personnes à charge et des revenus modestes peuvent prétendre à l’ALF (allocation logement familiale). Quant aux personnes dont les revenus sont modestes, mais qui ne peuvent toucher ni les APL ni les ALF, ils peuvent se voir attribuer l’ALS (allocation logement sociale). N’hésitez pas à prendre contact avec la CAF pour savoir si vous pouvez en être bénéficiaire.

 

Prime de déménagement : pour qui ? Pourquoi ?

Vous êtes une famille nombreuse et vous souhaitez déménager ? Vous pouvez peut-être bénéficier d’une prime de déménagement. Les conditions pour y prétendre.

 comment-beneficier-de-la-prime-au-demenagement-de-la-cafLa prime de déménagement est une aide versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF) aux familles nombreuses qui déménagent. Mais quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour prétendre à cette aide, il faut tout d’abord que vous ayez au moins trois enfants à charge, que le dernier soit né ou à naître. Ensuite, votre déménagement doit intervenir entre votre troisième mois de grossesse et le second anniversaire de votre dernier enfant. Enfin, il vous faut entamer des démarches auprès de la CAF de votre nouvelle résidence dans les 6 mois suivant votre déménagement. Pour cela, il vous faudra fournir des justificatifs de frais : facture d’un déménageur, location d’un véhicule, frais d’essence, etc.

Le montant de la prime de déménagement correspond aux dépenses réelles que le foyer a engagées pour son déménagement. Néanmoins, son plafond est de 974,90 € pour trois enfants à charge (1 056,15 € pour quatre enfants) et de 81,24 € par enfant supplémentaire. La prime de déménagement sera versée seulement après la présentation des justificatifs de dépenses. Cependant, il est possible de bénéficier d’une avance si vous présentez un devis au préalable à la CAF.

  

  •  QUESTION – REPONSE   

 

Quel est le délai de prescription pour les APL ?

Vous avez reçu des sommes par erreur de la CAF ? Quel est le délai de prescription des APL au terme duquel on ne peut plus vous demander de rembourser ? Nos réponses.

 

La prescription, notamment pour ce qui est des APL, fait référence au délai au terme duquel une dette ne peut plus être réclamée. Vous avez reçu des aides au logement indûment versées ? Sachez qu’au-delà de deux ans (à compter de la date de versement de l’aide), la CAF ne peut plus vous demander le remboursement de ces sommes. Toutefois, le délai de prescription des APL est porté à cinq ans si vous avez réalisé une fausse déclaration ou si vous avez fraudé. La CAF aura donc cinq ans pour vous demander de rembourser des sommes indûment versées à partir de la date de découverte de la fraude.

 

  •  QUESTION – REPONSE   

 

Quelles sont les modalités de versement des APL

Quand s’effectue le versement des APL ? Dois-je prévenir la CAF d’un changement de situation ? Les réponses à toutes vos questions sur le versement des APL.

Le versement des APL (aide personnalisée au logement) s’effectue le début du mois suivant. En d’autres termes, les APL correspondant au mois de mars sont versées au début du mois d’avril par exemple. Dans le cas d’une location, les APL peuvent être versées sur votre compte bancaire ou directement à votre propriétaire (qui adaptera le montant du loyer en fonction). En cas de changement de situation personnelle (déménagement, nouvelle personne à charge, nouveau travail, etc.), il convient de prévenir la CAF. Le montant des APL pourra ainsi être recalculé. Le 1er janvier de chaque année, l’organisme vérifiera, au vu de votre situation, si vous pouvez toujours bénéficier des APL.

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Laisser un commentaire