Agences immobilières : vers plus de transparence

 

A partir du 1er avril de cette année, les agences immobilières seront dans l’obligation d’afficher plusieurs éléments en plus du prix des logements. Le point sur cette nouvelle loi et sur ce qu’elle signifie pour les clients.

C’est un arrêté du 10 janvier 2017 qui favorise la transparence des prix dans l’immobilier, qu’il s’agisse de vente, de location ou de gestion de biens. Ainsi, le barème des prix des prestations devra désormais systématiquement être consultable par les clients des agences immobilières. Côté vente, tout le monde connaîtra le prix du bien et saura qui doit payer les honoraires de l’intermédiaire. En location, le montant du loyer mensuel tout compris devra être clairement énoncé, tout comme les modalités de décompte des charges locatives, de la surface et de la commune du bien. L’idée étant de renforcer la loi ALUR en permettant aux futurs locataires de s’assurer du respect du plafonnement des honoraires de location.

Dans le cas où le tarif du service correspondrait à un pourcentage de la valeur du bien ou du loyer, tous les éléments permettant de le calculer doivent être affichés. Sont concernés par ces mesures : « les professionnels intervenant à quelque titre que ce soit afin de mettre en relation des parties désirant conclure une transaction immobilière. » Les informations doivent figurer à la fois en vitrine et sur le site Internet. Ces obligations devraient notamment permettre aux clients potentiels de faire jouer la concurrence entres les professionnels de l’immobilier.

Articles similaires

Laisser un commentaire