Vos problèmes de logement soucient votre entreprise !

LogementUne étude réalisée par le Credoc pour le compte du Medef souligne que les problèmes de logement rencontrés par les salariés d’une entreprise ont un impact non négligeable sur cette dernière. Qui s’en préoccupe.

Des obstacles dans le recrutement, à faire bouger des salariés en interne, des distances habitation-entreprise trop grandes, des difficultés à se loger rapidement…sont autant de paramètres auxquels sont confrontés en premier chef les salariés et par effet de boomerang, leurs entreprises. Et elles sont aujourd’hui 40 % à estimer que cette crise du logement est un problème dont l’enjeu est de taille, car « ces difficultés commencent à retentir sur la bonne marche des entreprises », souligne le Credoc. Le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) vient en effet de mettre en exergue le fait que les soucis de logement rencontrés par les salariés retombent inéluctablement sur l’entreprise.

Lire la suite

La santé insolente de l’immobilier…en 2011

Notaires-immobilierLes notaires viennent de publier leurs chiffres pour l’année 2011. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année dernière fut un bon cru !

858 200. Le nombre de transactions réalisées dans l’immobilier en France l’année passée a de quoi donner le tournis. Ce qui est certain, c’est qu’il a donné du pain sur la planche aux professionnels du secteur. Une envolée des achats, et donc des ventes, qui s’est accompagnée d’une autre flambée : celle des prix. Comme le précisent les notaires, ces derniers ont en effet augmenté en 2011, mais avec toutefois des inégalités. Paris et son agglomération ont affiché une santé insolente. Le prix des appartements anciens notamment dans la capitale ont connu un boum  de plus de +14%, avec un tarif au mètre carré de l’ordre de 8 390 euros ! 

Lire la suite

Loyers : la baisse est amorcée

Baisse-loyersVoilà une nouvelle qui va ravir les locataires. L’observatoire Clameur vient de publier une étude qui souligne le coup de frein que subissent les loyers au cours de ce premier trimestre 2012. Une baisse de -0,1% en moyenne sur le plan national.

Après une année 2011 marquée du sceau de l’embellie pour l’immobilier, il semble que celle qui se profile ne démarre pas sous les mêmes auspices. Des prix qui marquent le pas, des transactions au ralenti, un logement neuf qui patine, des mesures fiscales de moins en moins incitatives…l’immobilier accuse le coup d’une conjoncture difficile. Résultante de ce contexte tendu, la baisse des loyers dont se fait l’écho l’Observatoire Clameur, est bel et bien amorcée. Même Paris, l’insolente, qui ne semblait pas souffrir de ce climat morose, accuse le coup avec révision de ses loyers à -0,6% en moyenne début 2012, mais elle n’a toutefois rien à envier à Toulouse qui affiche des tarifs à la location en baisse de -2,7%.

Lire la suite

Les performances énergétiques de nos logements laissent à désirer

Dpe-marsIl y a un peu plus d’un an, l’affichage des performances énergétiques des logements, par les agences immobilières, devenait obligatoire. Le site AvendreALouer.fr dresse aujourd’hui un panorama, fort instructif, des performances de nos logements. Force est de constater que ces derniers sont sacrément énergivores !

Connaissez-vous la performance énergétique de votre habitation ? Sans doute, à moins que vous n’habitiez un logement récent, seriez-vous stupéfait de sa note sur l’échelle des classes d’efficacité énergétique. Réparties en sept niveaux, de A à G, ces catégories définissent chacune des fourchettes de consommation de kWh/m2/an et permettent de classer les logements, du plus économe au plus énergivore. Un diagnostic de performance énergétique (DPE), dorénavant obligatoire pour toute transaction, établit le profil énergétique de votre habitation. Et une étude, menée par le site internet AvendreALouer.fr et récemment publiée souligne à quel point nous avons fort à faire en la matière !

Lire la suite

L'inattendue baisse des taux immobiliers

CreditS’il était acquis que les prix dans l’immobilier allaient suivre tout au long de l’année 2012 une courbe descendante, la plupart des experts du secteur tablaient sur une plus que probable hausse des taux des crédits immobiliers. Il faut croire qu’ils se sont trompés.

« Les banques ont actuellement la volonté de proposer des taux compétitifs en ce mois de mars, traditionnellement riche en transactions immobilières », souligne Sandrine Allonier, responsable des études économiques de meilleurtaux.com. Qui l’aurait cru il y a quelques mois à peine ? Analystes et experts pronostiquaient en effet et sans hésitation une hausse des taux pour 2012, conséquence notamment de la perte du fameux triple A. Pour l’heure, il n’en est rien. Bien au contraire. Le courtier en ligne vient en effet de communiquer sur la baisse généralisée des taux des crédits immobiliers en cette fin de premier trimestre.

Lire la suite

Nouveau décret : le Scellier perd de sa superbe

Fotolia_20822593_XSDispositif vedette hier de la défiscalisation dans le cadre d’un investissement locatif, le Scellier bat aujourd’hui de l’aile. Un décret, récemment voté, restreint désormais l’avantage Scellier à un prix plafonné au m2.

La nouvelle ne va pas enchanter ceux qui depuis le 1er janvier de cette année, ont acheté un logement neuf ou à réhabiliter sous le régime de la loi Scellier. On se souvient que le dispositif a déjà perdu de son attrait ces derniers mois, avec dans un premier temps un coup de rabot de 10% donné à l’ensemble des niches fiscales. S’ensuivit une révision, à la baisse, du taux de la réduction fiscale ramenée pour 2012 à 13% alors qu’il était encore de 22% en 2011 et l’obligation pour le bien de répondre aux normes dites BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Lire la suite

L’immobilier neuf marque le pas

Alain-dininAmorcée à la fin de l’année dernière, la perte de vitesse de vente de logements neufs semble se confirmer. Et le PDG de Nexity, Alain Dinin, évoque même une baisse des transactions dans le secteur de l’ordre de -20% à -30% pour 2012.

Alors que la plupart des professionnels s’accordent sur une baisse des prix dans l’ancien pour l’année à venir et peut être au-delà, le neuf subit également de plein fouet la conjoncture morose dans laquelle nous nous trouvons. Le dirigeant de Nexity pronostique même des perspectives peu encourageantes. Celles d’un marché qui ne cumulerait que 70 000 à 80 000 ventes en 2012 alors que la cuvée 2011 – particulièrement bonne- atteindrait, selon les estimations, les 100 000 transactions dans le neuf. Cela représenterait alors un peu plus de 300 000 logements à la construction…en moins pour cette annaée. Outre l’impact évident d’un contexte économique peu favorable, d’autres paramètres viennent expliquer ce coup de massue.

Lire la suite

L'immobilier neuf marque le pas

Alain-dininAmorcée à la fin de l’année dernière, la perte de vitesse de vente de logements neufs semble se confirmer. Et le PDG de Nexity, Alain Dinin, évoque même une baisse des transactions dans le secteur de l’ordre de -20% à -30% pour 2012.

Alors que la plupart des professionnels s’accordent sur une baisse des prix dans l’ancien pour l’année à venir et peut être au-delà, le neuf subit également de plein fouet la conjoncture morose dans laquelle nous nous trouvons. Le dirigeant de Nexity pronostique même des perspectives peu encourageantes. Celles d’un marché qui ne cumulerait que 70 000 à 80 000 ventes en 2012 alors que la cuvée 2011 – particulièrement bonne- atteindrait, selon les estimations, les 100 000 transactions dans le neuf. Cela représenterait alors un peu plus de 300 000 logements à la construction…en moins pour cette annaée. Outre l’impact évident d’un contexte économique peu favorable, d’autres paramètres viennent expliquer ce coup de massue.

Lire la suite

L’immobilier serait-il en perte de vitesse ?

Perte de vitesseAlors que le secteur affichait, il y a quelques mois encore, une santé de fer, les pronostics avancés aujourd’hui par certains professionnels tracent des perspectives à l’insolence discrète : les prix devraient baisser.

L’ Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) en partenariat avec l’entreprise Gecina et  l’Université Paris Dauphine, vient de publier une étude relative à l’évolution du marché de l’immobilier sur les trois années à venir. En ressortent deux scénarii possibles, mais avec toutefois un dénominateur commun : une tendance à la baisse. Le verdict semble en effet sans appel : selon cette étude, les prix dans l’immobilier vont marquer le pas. Alors que depuis quelques mois, les professionnels du secteur comme les analystes économiques s’accordent sur un net ralentissement des prix, cette analyse vient donc conforter cette probabilité.

Lire la suite

L'immobilier serait-il en perte de vitesse ?

Perte de vitesseAlors que le secteur affichait, il y a quelques mois encore, une santé de fer, les pronostics avancés aujourd’hui par certains professionnels tracent des perspectives à l’insolence discrète : les prix devraient baisser.

L’ Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) en partenariat avec l’entreprise Gecina et  l’Université Paris Dauphine, vient de publier une étude relative à l’évolution du marché de l’immobilier sur les trois années à venir. En ressortent deux scénarii possibles, mais avec toutefois un dénominateur commun : une tendance à la baisse. Le verdict semble en effet sans appel : selon cette étude, les prix dans l’immobilier vont marquer le pas. Alors que depuis quelques mois, les professionnels du secteur comme les analystes économiques s’accordent sur un net ralentissement des prix, cette analyse vient donc conforter cette probabilité.

Lire la suite
Page 20 sur 22« Première page101819202122